Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Transports > L'offre de transport par autocar va se développer

L'offre de transport par autocar va se développer

L'offre de transport par autocar va se développer
11/12/14 à 16:57 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Seuls 2 % des voyages interrégionaux se font en autocar et ce, notamment en raison des de contraintes réglementaires. Pour lever cet obstacle, le projet de loi sur la croissance propose de libéraliser le transport des voyageurs par autocar.

Pour relier Clermont-Ferrand et Périgueux actuellement, les voyageurs doivent faire 5 heures de trajet de train, avec une correspondance, alors qu'ils pourraient parcourir la même distance en autocar, en 3 heures seulement. Malgré cet état de fait, l'offre de transports par autocar reste très faible en France. Pour preuve, ce mode de transport représente 0,0005% des voyages longue distance dans l'hexagone, contre 4 % en Grande-Bretagne et 5 % en Suède.

Conscient du retard pris par la France dans ce domaine, le gouvernement souhaite, dans le cadre du projet de loi sur la croissance et l'activité, libéraliser l'exploitation des lignes d'autocar sur le territoire national.

Jusqu'à 3 fois moins cher que le train

Si le texte est voté en l'état, 5 millions de voyageurs d'ici un an seraient susceptibles d'emprunter des autocars chaque année.
En novembre 2013, l'Autorité de la concurrence avait lancé plusieurs pistes pour développer une offre de voyages de longue distance . À l'occasion, elle indiquait que même s'il est moins rapide que le TGV, l'autocar est parfois trois fois moins cher ! Le coût d'un aller-retour Lille-Paris pour 4 personnes, réservé 2 jours à l'avance, revient à 114 €, alors que le même trajet en train coûte 396 €. Avec ses prix compétitifs, il pourrait attirer les clients au pouvoir d'achat limité, comme les étudiants, les seniors ou encore les familles nombreuses.

L'ARAFER (Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières), nouvelle entité chargée de surveiller les négociations tarifaires avec les concessionnaires d'autoroutes, aura également pour mission d'analyser l'impact de l'ouverture des lignes de cars.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Dossier de presse sur le projet de loi sur la croissance et l'activité du 10/12/2014 (Macron) Contenu accessible uniquement aux abonnés
  • Projet de loi pour la croissance et l'activité Macron (texte initial n° 2447, Assemblée Nationale, 11/12/2014) Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

AUTOCAR , PRIX , TRANSPORT EN COMMUN , TRANSPORT FERROVIAIRE




Outils pratiques :
Modèles de lettres

Bannière Prospect 1 landing page 666x300 version 2


Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail