Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Location > Honoraires de location : en baisse, ou en hausse ?

Honoraires de location : en baisse, ou en hausse ?

Honoraires de location : en baisse, ou en hausse ?
Octobre 2014
Le Particulier Immobilier n° 312, article complet.

Les honoraires des agences sont plafonnés tandis que ceux des intermédiaires restent libres.

La presse s’est largement fait l’écho du décret plafonnant les honoraires de location des professionnels et tous les locataires ou aspirants locataires doivent maintenant savoir qu’une agence ne peut leur demander plus de 15 €/m2 pour leur avoir fait visiter un logement, signé le bail et effectué l’état des lieux (voir Honoraires de location : en baisse, ou en hausse ?). En revanche, les bailleurs, pour lesquels les honoraires des intermédiaires restent totalement libres, ignorent ce que les agences vont leur demander pour trouver un locataire et l’installer dans les lieux. Car si ce plafonnement a vu le jour, c’est que certains agents immobiliers avaient non seulement dépassé un niveau d’honoraires raisonnable mais aussi négligeaient de se conformer à la loi de 1989, ancienne mouture, qui prévoyait déjà un partage impératif des honoraires par moitié entre locataire et propriétaires.

Adoptant, pour attirer les clients bailleurs, la pratique suivante : fixer des honoraires très élevés (généralement calculés en pourcentage du loyer et non en pourcentage de la superficie louée), en demander la moitié au locataire et s’abstenir de réclamer l’autre moitié au propriétaire. Une pratique qui n’est plus d’actualité… mais dont l’abandon risque de dissuader certains bailleurs de recourir aux intermédiaires. Surtout si, pour combler le manque à gagner engendré par l’écrêtage des honoraires versés par les locataires, les agences demandent aux bailleurs plus que le montant facturé au locataire. Les positions des professionnels représentant les grands réseaux ont le mérite de la clarté : « Même si les agences peuvent le faire en toute légalité, pas question de se rattraper sur le bailleur qui ne doit pas débourser plus que le locataire », affirment Laurent Vimont, président de Century 21 comme Bernard Cadeau, président du réseau Orpi. Une consigne facile à respecter dans les zones peu tendues où les honoraires n’ont jamais dépassé les limites fixées aujourd’hui, moins dans celles où elles les excédaient allègrement.


Mots-clés :

AGENCE IMMOBILIERE , AGENT IMMOBILIER , BAIL D'HABITATION , HONORAIRE , LOCATION




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier