Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Impôts > Impôts locaux > Taxe d'habitation et taxe foncière : quels montants en 2014?

Taxe d'habitation et taxe foncière : quels montants en 2014?

Taxe d'habitation et taxe foncière : quels montants en 2014?
22/09/14 à 08:59 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Les taxes d’habitation et foncière n’augmentent presque pas cette année. Toutefois, ce répit risque d’être de courte durée, selon l'Observatoire annuel du Forum pour la gestion des villes.

Alors que les avis d'impôts locaux parviennent dans les boîtes aux lettres des foyers fiscaux, il s'avère de la hausse moyenne de la taxe d'habitation pour 2014 est de 0,8 %, et de 0,9 % pour la taxe foncière, des chiffres comparables à ceux de l'inflation, selon l'Observatoire annuel du Forum pour la gestion des villes.. Des taux d'augmentation bien plus faibles à que ceux subis en 2013 (+ 1,7 % pour la taxe d'habitation et + 2,2 % pour la taxe foncière de 2,2%).

+0,5 % en moyenne

Rappelons que les impôts locaux tiennent compte de la valeur locative des logements et du taux d'imposition voté chaque année par les communes et les départements. Lors du vote de la loi de finances pour 2014, le parlement n'a revalorisé cette donnée que de 0,9%, un taux sur lequel nombre de collectivités ont choisi de s'aligner. "En cette année d'élections municipales, les grandes villes et leurs groupements ont très peu utilisé le levier fiscal, la progression moyenne des taux des taxes ménages ressortant à +0,5 % en 2014", souligne l'observatoire. Mais cette stabilité pourrait n'être que passagère, alerte le Forum pour la gestion des villes, tant les contraintes budgétaires se font sentir dans les collectivités. En l'absence de nouvelles mesures à leur avantage, les départements devraient de nouveau augmenter le montant des impôts locaux dès 2015.

De fortes disparités

Dans le détail, le montant des impôts locaux passe du simple au triple selon les villes. La contribution de taxe d'habitation du contribuable type varie de 464 à 1 441 euros entre Paris et Argenteuil, pour une moyenne à 1 032 euros à Nice. Le prix de la taxe foncière oscille entre 599 euros à Lille et 1 339 euros à Amiens, pour une valeur médiane de 1 040 euros observée à Saint-Denis.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Etude du Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales du 01/09/2014 : les chiffres de la fiscalité locale 2014 Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

DELAI DE PAIEMENT , TAXE D'HABITATION , TAXE FONCIERE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Choix patrimoniaux

Bannière e-Particulier