Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Retraite > Retraite de base > Les préretraites "maison" ont toujours la cote !

Les préretraites "maison" ont toujours la cote !

Les préretraites "maison" ont toujours la cote !
29/08/14 à 13:32 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Les préretraites "maison" ont toujours autant de succès auprès des salariés et des entreprises. Les seniors y voient un moyen de partir avant l'âge de la retraite. Pour les grandes entreprises, le dispositif leur permet, pendant un plan social, de redorer leur image dégradée par la réduction de leurs effectifs.

Financées en totalité par les entreprises, les préretraites "maison" permettent aux salariés âgés, généralement d'au moins 55 ans, de se retirer volontairement de la vie professionnelle, tout en touchant une rente jusqu'à leur retraite.

Pour maintenir les seniors dans leur emploi, une taxe sur les entreprises pratiquant les préretraites a été introduite en 2003. Malgré le doublement du taux de cette pénalité en 2008, nombre d'employeurs continuent d'y recourir, selon une étude publiée par la Dares (Direction de l'animation, de la recherche, des études et des statistiques). Toutefois, les raisons pour lesquelles les employeurs continuent d'y faire appel ont évolué.

Désormais, les préretraites apparaissent comme un moyen de gérer les réductions d'effectifs ou plus largement une restructuration d'entreprises. Elles sont également une réponse à la pénibilité de certains métiers, notamment dans les grandes entreprises du secteur industriel où la pratique fait partie de la "culture de l'entreprise" depuis plusieurs dizaines d'années.

De véritables "vitrines éthiques" 

Dans la majorité des cas, ces mises à la retraite anticipée sont consensuelles, car elles répondent aux attentes des seniors, qui bénéficient d'un départ anticipé rémunéré (voir : Les clés pour bien négocier son départ). Et pour lesquelles les entreprises qui peuvent les mettre en place, la solution est tout aussi avantageuse. Véritables "vitrines éthiques ", ces préretraites "maison" permettent aux grands groupes de se séparer en douceur des seniors, d'assurer un climat social favorable au sein de l'entreprise et de limiter les risques de contentieux (voir : Saisir le conseil de prud’hommes).

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Étude de la DARES du 25082014 n°064 août 2014 Les préretraites d'entreprise Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

ENTREPRISE , PLAN SOCIAL , PRERETRAITE , RETRAITE ANTICIPEE , SALARIE




Outils pratiques :


Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier