Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Justice > Violences conjugales : généralisation du téléphone d'alerte en cas de danger

Violences conjugales : généralisation du téléphone d'alerte en cas de danger

Violences conjugales : généralisation du téléphone d'alerte en cas de danger
22/08/14 à 12:05 par ALEXANDRE (Stéphanie)

En septembre 2014, toutes les victimes de violences en très grand danger, notamment les femmes qui subissent des violences conjugales, bénéficieront d'un téléphone portable d'alerte pour prévenir les secours.

En France, une femme meurt tous les deux jours et demi du fait de la violence de son actuel ou ancien conjoint, concubin ou partenaire pacsé. Pour éviter ces décès, le gouvernement vient d'annoncer le déploiement en septembre 2014 sur l'ensemble du territoire d'un téléphone d'alerte pour les femmes en grand danger, après une expérimentation réussie dans 13 départements.

"Ce téléphone, c'est magique, c'est comme avoir toujours un policier sur vous. Si vous vous sentez menacée, vous appuyez sur le bouton (...). La police intervient tout de suite, vous êtes sauvée", témoigne une femme victime de violence, bénéficiaire, à titre expérimental, de ce dispositif.

Plus de 500 appareils mis en place dès septembre

Accordé par le procureur de la République après évaluation du danger encouru par la femme victime de violences, le téléphone, doté d'un système d'appel direct, permet aux victimes de violences d'être rapidement secourues dans un temps très court, moins de 10 minutes, grâce à une plateforme de régulation chargée d'évaluer le danger, et de mobiliser immédiatement les secours. Plus de 500 téléphones seront mis en place au service de la protection des femmes victime de violences.

Mesure phare du 4è plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes, sa généralisation a été insérée dans la loi pour l'égalité entre les femmes et les hommes.

39 19 : la plateforme téléphonique d'écoute anonyme

Depuis le 1er janvier 2014, le 3919, un numéro de téléphone gratuit, est ouvert sept jours sur sept de 09:00 à 22:00. Il aide les femmes victimes de violence en les informant sur les démarches à suivre et en les orientant vers les services compétents. Ce numéro est invisible sur les factures adressées par les opérateurs de téléphonie.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Loi n° 2014-873 du 04/08/2014 pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes, JO du 5 Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

CONCUBINAGE , DROIT DES VICTIMES , FEMME , INFRACTION , MARIAGE , PACS , TELEPHONE PORTABLE




Outils pratiques :

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail