Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Assurances > Trop d'abus dans les assurances fuites d'eau

Trop d'abus dans les assurances fuites d'eau

Trop d'abus dans les assurances fuites d'eau
18/06/14 à 13:26 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Les contrats d’assurance "fuites d'eau » proposés par les distributeurs d'eau contiendraient des clauses abusives et illicites, selon la CLCV. En conséquence, l’association a décidé d’assigner en justice Lyonnaise des eaux, Veolia eau, Compagnie générale des eaux, Doméo, ainsi que les courtiers Aquazen et SPB.

L'assurance "fuites d'eau" prend en charge, jusqu'à un certain plafond, le coût de la perte d'eau engendrée par une fuite, sur une canalisation. Chaque année, les Français signent des milliers de contrats de ce type alors que alors que nombre d'entre eux comportent des clauses abusives, selon la CLCV (Association nationale de défense des consommateurs et usagers) qui a décidé d'attaquer en justice la Lyonnaise des eaux, Veolia eau, Compagnie générale des eaux, Doméo, ainsi que les courtiers Aquazen et SPB.

Comme le note l'association, ces contrats d'assurance commercialisés par les fournisseurs d'eau comportent de nombreuses exclusions (ex : frais de remise en état du terrain après un incident sur une canalisation enterrée) et font souvent doublons avec l'assurance multirisques habitation ou l'assurance de la copropriété. La CLCV révèle également que certains contrats ne prévoient pas la "remise en état après sinistre" contrairement à ce qu'attendent la plupart des consommateurs. Cette couverture aurait même perdu tout intérêt puisque les distributeurs d'eau ont désormais l'obligation de prendre en charge une large part du coût d'une fuite (voir : une facture d’eau plafonnée en cas de fuite). Depuis juillet 2013, ils doivent également informer l'abonné, dans les plus brefs délais, dès lors que son compteur révèle une augmentation anormale de la consommation (voir :Fin des factures d’eau indécentes !).

Avec cette assignation, la CLCV souhaite les consommateurs "à la prudence" avant de souscrire de telles assurances.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Dossier de presse de la CLCV du 18/06/2014 : assignation des contrats d’assurances fuite d’eau Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

ASSURANCE , DEGAT DES EAUX , FACTURE , MULTIRISQUE HABITATION




Outils pratiques :


Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier