Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Copropriété > Nous avons équipé l’accès de notre immeuble d’un lecteur de badges Vigik. Mais nous voyons entrer maints distributeurs de courrier, colis, presse ou tracts publicitaires qui semblent disposer d’un badge d’accès permanent. L’ayant signalé à l’entreprise qui fournit des badges à notre syndic sur demande des occupants de l’immeuble, cette dernière nous a fait part de ses doutes quant à la fiabilité de Vigik qui nous avait été présenté comme « inviolable ». Où est la vérité ? M. A. par courriel

Nous avons équipé l’accès de notre immeuble d’un lecteur de badges Vigik. Mais nous voyons entrer maints distributeurs de courrier, colis, presse ou tracts publicitaires qui semblent disposer d’un badge d’accès permanent. L’ayant signalé à l’entreprise qui fournit des badges à notre syndic sur demande des occupants de l’immeuble, cette dernière nous a fait part de ses doutes quant à la fiabilité de Vigik qui nous avait été présenté comme « inviolable ». Où est la vérité ? M. A. par courriel

Juin 2014
Le Particulier Immobilier n° 309, article complet.

Il y a deux explications à votre constat. Tout d’abord, La Poste, qui est à l’origine du système Vigik, a perdu, depuis le 1er janvier 2011, le monopole qu’elle détenait pour la distribution du courrier. Les autres distributeurs doivent disposer des mêmes moyens d’accès à l’immeuble, au nom de la libre concurrence. L’Arcep indique qu’à la fin décembre 2012, 27 autres opérateurs avaient reçu une autorisation leur permettant d’exercer des « prestations de services postaux relatifs aux envois de correspondance ». Cela étant, il semblerait que certains distributeurs, non autorisés par l’Arcep, disposent de badges. Et des spécialistes de la sécurité n’hésitent pas à l’expliquer par le fait que le niveau de sécurité des badges Vigik serait médiocre, utilisant, pour stocker les données, des cartes mémoire d’ancienne génération. Réponse de la Poste : « Nous faisons régulièrement procéder à des analyses de sécurité. Elles ont évalué à dix ans la pérennité de l’actuel système Vigik. Nous travaillons à une nouvelle version, notamment avec les gestionnaires d’immeubles et les industriels. Les deux versions pourront coexister et seront compatibles. » Nous vous laissons le soin de tirer les conclusions de ces propos…


Mots-clés :

BOITE AUX LETTRES , COPROPRIETE , DISPOSITIF DE SECURITE , PORTE D'ENTREE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier