Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Economies d'énergie > Les professionnels de la rénovation énergétique seraient incompétents

Les professionnels de la rénovation énergétique seraient incompétents

Les professionnels de la rénovation énergétique seraient incompétents
03/06/14 à 11:41 par ALEXANDRE (Stéphanie)

À l'issue d'une enquête de terrain, l'UFC-Que choisir pointe du doigt les défaillances des professionnels de la rénovation énergétique et la complexité des aides au financement des travaux.

Avec la flambée des dépenses d'énergie (+ 23 % depuis 2007), la rénovation thermique d'un appartement ou d'une maison devient essentielle pour réduire la facture des ménages. Le problème est que les particuliers sont souvent confrontés aux manquements des professionnels du secteur et peinent à comprendre le mécanisme des aides au financement bien trop complexes. Au final, les travaux ne se font pas... 

L'UFC-Que-choisir a demandé à des professionnels de la performance énergétique d'établir un projet de rénovation pour 5 maisons différentes. L'idée sous-jacente était de mesurer la qualité du conseil et l'accompagnement des prestataires. Le résultat de ce test est sans appel : "la déception est à la hauteur des enjeux : immense !".

Évaluation de la maison, conseils sur travaux ou propositions d'aides au financement, les résultats sont consternants, pour UFC. Seul un quart des prestataires a réalisé une évaluation complète de la maison et rares sont ceux qui adressent des recommandations écrites fondées sur les trois critères exigés en matière de rénovation énergétique : enveloppe du logement, ventilation, production de chaleur. Les expertises sont facturées aux clients entre 290 et 390 euros !

Concrètement, les professionnels ne mentionnent que des travaux portant sur leur propre corps de métier. Cette situation est d'autant plus dommageable que les devis fournis aux clients ne détaillent pas les montants des aides auxquelles les ménages peuvent prétendre mais sont établis pour des coûts bruts, ce qui peut fausser la prise de décision des particuliers. Or,  en intégrant les aides à la rénovation, comme le Crédit d'impôt développement durable (CIDD) ou l'éco-PTZ, les devis qui semblent a priori plus onéreux, se révèlent être au final plus intéressants, selon UFC-Que choisir.

Pour inciter les propriétaires à effectuer des travaux, l'association préconise de renforcer la formation de professionnels du secteur et de créer le statut d'architecte énergéticien pour guider le consommateur tout au long de son projet. Les aides devraient également être simplifiées pour accroître leur impact incitatif.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Etude de l'UFC Que Choisir du 27/05/2014 : Rénovation énergétique des logements, la piètre performance des professionnels impose une reconstruction du système Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

CHAUFFAGE , DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE , ECO-PTZ , ELECTRICITE , ENERGIE , FACTURE , GAZ NATUREL




Outils pratiques :

Bannière Prospect 1 landing page 666x300 version 2


Vous aimerez aussi

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail