Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Automobile > Avec eCall, appeler le 112 depuis sa voiture sera possible d'ici 2017

Avec eCall, appeler le 112 depuis sa voiture sera possible d'ici 2017

Avec eCall, appeler le 112 depuis sa voiture sera possible d'ici 2017
02/05/14 à 13:33 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Le système "eCall", qui permet d'appeler les secours en cas d'accident de la route, sera généralisé dans toutes les voitures et camionnettes neuves vendues à partir d'octobre 2017.

Les voitures et les camionnettes vendues neuves dans l'Union européenne devront être équipées de "eCall", un dispositif qui permet d'appeler automatiquement les secours en cas d'accident et de géolocaliser le véhicule accidenté. Initialement prévu pour le mois d'octobre 2015, son déploiement effectif à bord des véhicules a été repoussé à octobre 2017 selon le projet de règlement récemment adopté par les députés européens.

Comment fonctionne eCall ?

Dès qu'un accident grave sera détecté par les capteurs de la voiture - identiques à ceux qui déclenchent l'ouverture de l'airbag -, le système embarqué composera automatiquement le 112 et transmettra les données concernant l'accident aux services de secours : l'heure de l'accident, la localisation précise du véhicule accidenté et la direction dans laquelle il se dirigeait (information qui revêt une importance particulière pour les autoroutes et les tunnels). L'appel eCall peut aussi se faire manuellement. Dans ce cas, il suffira qu'un témoin de l'accident ou que l'un des passagers, s'il est conscient, appuie sur un bouton logé dans la voiture. Une communication vocale sera alors établie entre cette personne et l'opérateur.

En réduisant considérablement le temps d'intervention des secours, le dispositif "eCall", pourrait permettre de sauver 2 500 vies par an, selon les eurodéputés, mais aussi réduire la gravité des blessures des accidentés et le coût des embouteillages.

Pas de surveillance des usagers

Si les députés ont renforcé une clause sur la protection des données dans le projet législatif, afin de veiller à ce que les véhicules équipés du système eCall ne fassent pas l'objet d'une surveillance constante, Bruxelles reconnaît que le système embarqué nécessaire pour eCall pourrait servir à d'autres services à valeur ajoutée (par exemple, pour le pistage des véhicules volés).

Le dispositif devrait rester gratuit pour les usagers, selon le Parlement, qui souhaite que les constructeurs automobiles ne répercutent pas sur le prix de vente du véhicule le coût de l'appareil - évalué à une centaine d'euros.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Communiqué de presse de la Commission européenne du 13/06/2013 sur le système eCall Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

ACCIDENT DE LA CIRCULATION , AUTOMOBILE , TELEPHONE




Outils pratiques :

Bannière Prospect 1 landing page 666x300 version 2


Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail