Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > L’e-cigarette pourrait devenir la nouvelle aide à l’arrêt du tabac

L’e-cigarette pourrait devenir la nouvelle aide à l’arrêt du tabac

L’e-cigarette pourrait devenir la nouvelle aide à l’arrêt du tabac
27/02/14 à 17:51 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Avec plus d'un million d'utilisateurs, l'engouement des fumeurs français pour la cigarette électronique est indéniable, selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Leur première motivation ? L'arrêt du tabac.

Entre 8 et 9 millions de Français auraient déjà essayé une cigarette électronique, selon une enquête menée par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) fin 2013, auprès de plus de 2 000 individus âgés de 15 à 75 ans.

La moitié des enquêtés qui déclarent utiliser simultanément du tabac et la e-cigarette affirment spontanément que leur objectif principal et ultime est d'arrêter toute consommation de ces deux produits, souligne l'Office. Plus qu'une béquille pour se débarrasser de la dépendance au tabac, l'image du produit semble aujourd'hui fortement liée à l'idée du sevrage tabagique, et même, "au-delà, à celle de réduire voire de supprimer toute dépendance à la nicotine", indique l'OFDT. La cigarette électronique apparaît également comme alternative aux substituts nicotiniques et aux médicaments pour l'arrêt du tabac.

La e-cigarette permet aussi de réaliser de substantielles économies, comme l'avait déjà signalé le magazine Que Choisir en septembre 2013. Fumer un paquet de cigarettes revient en moyenne à plus de 200 €, par mois, alors que vapoter coûte environ 50 € par mois, en achetant six fioles et deux atomiseurs. À quoi, il faut ajouter le coût de départ, soit 50 € pour une cigarette électronique rechargeable.

De son côté, l'Europe cherche à mettre de l'ordre dans les diverses réglementations. Les euro-députés viennent en effet de donner leur feu vert à la directive européenne sur les produits du tabac, que les vingt-huit États de l'Union devront transcrire dans leur législation d'ici 2016. Ce texte, destiné à réduire l'attrait du tabac chez les jeunes, prévoit que les deux côtés des paquets soient recouverts à 65 %, contre 30 à 40 % actuellement, par des avertissements et des photos chocs. La Directive prévoit également l'interdiction des arômes et la suppression totale des cigarettes mentholées.

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Mémo de la Commission européenne du 26/02/2014 : La nouvelle réglementation des produits du tabac Contenu accessible uniquement aux abonnés
  • Résultats de l’enquête ETINCEL - OFDT sur la cigarette électronique, note n° 2014-01 du 12/02/2014 Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

PRIX , TABAC , TABAGISME




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail