Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Assurance vie > Les fonds classiques : misez sur les meilleurs

Les fonds classiques : misez sur les meilleurs

Mars 2014
Le Particulier n° 1095, article complet.
Auteur : LEROUX (Eric)

Les rendements 2013 des fonds classiques : de 2,4 à 3,8 %.

Sans grande surprise, la plupart des fonds en euros traditionnels, les plus largement répandus sur le marché, abandonnent encore un peu de rendement en 2013, à de rares exceptions près, et rémunèrent l’épargne à hauteur de 2,80 %, en moyenne. En effet, ces fonds, largement investis en obligations, subissent de plein fouet la baisse des taux qui frappe cette catégorie d’investissements. L’année dernière, les emprunts d’États français et européens ont atteint un point bas historique, moins de 2 % pour les plus solides. Ceux des entreprises ayant une bonne signature, c’est-à-dire celles qui ont les plus fortes chances de rembourser leurs créanciers à l’échéance, ont suivi le mouvement en descendant au-dessous de 3 %. Les gestionnaires des fonds en euros, devant investir dans de tels titres pour assurer la sécurité de l’épargne qui leur est confiée, ont donc dilué le rendement de leurs portefeuilles. Et cela, d’autant que la collecte a été soutenue et qu’il faut aussi replacer les sommes provenant du remboursement d’obligations anciennes, plus rentables, arrivant à échéance. « Le taux de notre portefeuille s’élève à 3,40 %, alors que nous avons dû investir sur des taux à 2,40 %, en moyenne, l’an dernier », témoigne Didier Ledeur, directeur général de GMF Vie.

Les fonds en euros ont, toutefois, bénéficié de la grande forme de la Bourse : le CAC 40 a affiché une hausse de plus 20 %, une fois les dividendes réinvestis. Même si la part des actions dans les fonds en euros est limitée, entre 5 et 10 % en général (certains assureurs en détiennent légèrement plus, d’autres moins, voire pas du tout), les plus-values réalisées par les gestionnaires sur ces actifs ont permis de freiner l’érosion des ­performances. À Monceau Assurances, qui distribue 3,76 % de rendement pour son fonds en euros en 2013, les plus-values boursières seraient ainsi à l’origine de près de la moitié du rendement. Cet assureur distribuant, chaque année, l’intégralité des gains, le rendement fait donc un grand bond en avant. Dans les autres sociétés, cette bonne performance des actions a souvent permis d’améliorer les revalorisations servies, mais aussi de renforcer la provision pour participation aux excédents (voir l'encadré "Provision pour participation aux excédents (PPE)"). De nombreux assureurs disposent ainsi de 1,50 à 2 % de rendement en réserve. « Le fait de bénéficier d’un niveau de réserve important est particulièrement opportun dans un contexte économique qui demeure incertain », explique François Pierson, nouveau président de l’Association générale interprofessionnelle de prévoyance et d’investissement (Agipi).

Le rendement varie en fonction des frais de gestion et des bonus

C’est principalement dans les mutuelles d’assurances que les taux sont les plus élevés, alors que ceux des banques figurent tout juste dans la moyenne, voire légèrement au-dessous pour les produits d’entrée de gamme. Ceux des associations d’épargnants se situent entre 3 et 3,40 %, au-dessus de la moyenne, mais loin des plus performants.
Au sein d’une même société, les écarts peuvent, cependant, être importants, en raison des frais de gestion, qui sont d’autant plus faibles que les montants détenus par les clients sont élevés. Il faut aussi compter avec les « bonus » attribués par plusieurs assureurs pour favoriser les souscripteurs disposant des plus gros encours et ayant entrepris la plus large diversification sur les supports en unités de compte sans garantie. Par exemple, Axa limite le taux de base à 2,70 %, mais accorde 3,30 % aux assurés qui ont, au minimum, 50 000 € d’épargne sur le contrat, dont au moins 25 % sont investis en unités de compte.

Notre conseil : les fonds en euros classiques sont adaptés pour sécuriser une partie de votre épargne à long terme en conservant une liquidité permanente et totale. Leurs performances étant faibles, n’hésitez pas, si vous avez du temps devant vous, à diversifier votre gestion pour engranger des gains supplémentaires.


Mots-clés :

ACTION , ASSURANCE VIE , FONDS A FORMULE , MARCHE FINANCIER , OBLIGATION , PLACEMENT BOURSIER , PLACEMENT FINANCIER




Outils pratiques :

 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Réduisez vos impôts
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier