Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Addict au robot cuiseur

Addict au robot cuiseur

Février 2014
Le Particulier Pratique n° 398, article complet.

Enfin un article du Pratique (n° 397) sur les robots cuiseurs ! Vous en aviez testé en 2008, et puis plus rien. Utilisatrice convertie depuis peu à cette forme de cuisine (je possède le Thermomix), j’étais en manque d’information, et j’ai apprécié votre analyse comparée des quatre grands systèmes disponibles dans le commerce aujourd’hui. Je voudrais compléter votre comparatif par un témoignage concernant l’utilité d’un second bol, à acheter en option, même si cet accessoire est très cher (250 € avec les couteaux pour mon modèle). En effet, très vite, on se met à cuisiner des repas entiers, de l’entrée au dessert, avec cet ustensile, et il devient pénible de tout nettoyer entre chaque plat.

Pour ma part, je fais mon pain avec mon robot une fois par semaine, et presque quotidiennement des veloutés et des soupes. La pâte (à tarte, à crêpes…) y est, selon moi, plus rapide à réaliser qu’avec un modèle classique et, surtout, les poissons, les légumes et les viandes gardent ainsi toute leur saveur (je mets du papier sulfurisé sous les poissons dans le plateau vapeur pour empêcher le mélange de jus avec les légumes). Et que dire des glaces ? Comme vous le l’indiquez, il suffit de prendre des fruits surgelés et du sucre (j’y ajoute un blanc d’œuf), et l’on obtient un sorbet succulent, crémeux en le servant tout de suite – mais alors les invités auront droit au tapage que fait l’appareil pour le broyage –, un peu plus compact après 2 heures au congélateur.

J’utilise les mangues surgelées Picard et je congèle moi-même des melons en saison pour avoir des desserts toute l’année. Bien entendu, un tel matériel est magique aussi pour un risotto ou toute autre préparation à remuer en permanence : les pales assurant ce travail, plus besoin de se tenir avec la cuillère devant la casserole. En revanche, la mayonnaise y est un peu perdue : à moins de la monter pour un immense aïoli, elle va tapisser les parois de la cuve, et vous devrez les racler pour en obtenir une tasse.

J. M., Paris


Mots-clés :

APPAREIL CULINAIRE , APPAREIL DE CUISSON , EQUIPEMENT DOMESTIQUE , ROBOT DE CUISINE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier