Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > Trouver des devis de travaux sur le Web

Trouver des devis de travaux sur le Web

Trouver des devis de travaux sur le Web
Février 2014
Le Particulier Pratique n° 398, article complet.
Auteur : DELFAU (Vincent)

Lorsque le chauffe-eau donne des signes de faiblesse, que le sol du salon a besoin d’être changé ou la cuisine rénovée, vous avez deux solutions : relever vos manches ou faire appel à un professionnel. Dans le second cas, il faut trouver un artisan prêt à se déplacer pour établir un devis. Si le bouche à oreille ne vous a pas permis de dénicher la perle et si vous n’avez pas la patience d’éplucher les pages jaunes, puis de prendre contact, au hasard, avec plusieurs entreprises afin de comparer les prix et les prestations, vous pouvez consulter quelques-uns des innombrables sites internet de mise en relation entre particuliers et professionnels.

Une mise en relation rapide

Easy-devis.fr, quotatis.fr, 123devis.com, devispresto.com, idealdevis.com ou simpledevis.fr, tous ces sites fonctionnent sur le même principe. Les internautes désireux de réaliser des travaux remplissent un formulaire dans lequel ils tracent les grandes lignes de leur projet. Prenez le temps de décrire précisément ce que vous souhaitez et d’indiquer les éventuelles contraintes liées au lieu où se dérouleront les travaux. Quelques jours plus tard, vous recevez de trois à cinq devis ou êtes contacté directement par les artisans intéressés par votre projet. Vous pouvez alors détailler votre demande, comparer les propositions, puis organiser des visites avec les entreprises de votre choix afin qu’elles vous fournissent un devis définitif. “Il n’est pas indispensable que le professionnel se déplace pour établir un devis en vue de remplacer un chauffe-eau. Par contre, un devis réalisé par téléphone pour la rénovation d’une salle de bains ou d’une cuisine doit alerter”, prévient Christine Bridelle, directrice générale de Sotravo, qui détient, notamment, simpledevis.fr.

De l’antenne à la piscine

Le service d’intermédiation proposé par ces sites est gratuit pour les particuliers. Les professionnels, quant à eux, doivent prendre un abonnement mensuel ou des packs prépayés leur permettant d’accéder à un certain nombre de demandes de devis ou d’y répondre ponctuellement. Les sites ne communiquent pas les tarifs qu’ils imposent aux artisans. Les uns prélèvent de 5 à 10 € par contact ; d’autres, jusqu’à 60 €. En moyenne, les professionnels déboursent entre 20 et 25 € pour répondre à une demande de devis.
Les demandes peuvent porter sur presque n’importe quelle réalisation, de la pose d’une antenne à la construction d’une piscine, en passant par l’aménagement de combles ou la rénovation d’une toiture. Les sites n’exigent généralement pas un montant minimal de travaux, mais les interventions les plus modestes – changer 1 m² de moquette, repeindre une porte, par exemple – risquent de n’intéresser aucun artisan. “Les demandes les plus fréquentes concernent l’énergie, notamment les pompes à chaleur, la peinture, l’étanchéité, l’agencement et la construction de vérandas. Le montant moyen de travaux est de 9 300 €”, précise Christine Bridelle.

Sur ces sites se côtoient entreprises récentes et artisans bien établis

Ces sites de mise en relation reçoivent, chaque mois, quantité de demandes : 1 000 pour idealdevis.com, 10 000 pour e-travaux.com, 40 000 pour simpledevis.fr. Quotatis.fr revendique en avoir enregistré 700 000 depuis sa création et 123devis.com 2 millions depuis 1999. Pour satisfaire ces demandes, les sites doivent disposer d’un réseau de professionnels nombreux, variés et répartis sur l’ensemble du territoire. Ainsi, easy-devis.fr dénombre 13 200 artisans inscrits sur sa plate-forme et quotatis.fr environ autant ; e-travaux.com en compte 5 000 ; idealdevis.com, un millier ; enchantier.com en recense 6 500 ; simpledevis.fr, 80 000. Parmi eux, il y a des entrepreneurs et des auto-entrepreneurs venant de se lancer, qui n’ont pas de renommée et cherchent à se constituer une clientèle. Cependant, “de plus en plus d’entreprises qui jouissent d’une bonne réputation ont besoin de passer par les sites d’intermédiation pour trouver des chantiers”, souligne Thomas Finck, cofondateur de enchantier.com.

Un vrai courtage implique une responsabilité

Les sites d’intermédiation assurent qu’ils demandent un minimum de garanties aux professionnels voulant rejoindre leur réseau : un extrait K-bis, certifiant leur inscription au registre du commerce et des sociétés, et une attestation d’assurance. Par contre, ils n’assument jamais la moindre responsabilité ni ne proposent d’accompagnement en cas de problème lors de l’exécution des travaux. “Si un artisan récolte des avis très négatifs, nous le suspendons, mais notre travail s’arrête à la mise en relation”, résume Ivan Mollé, cofondateur d’idealdevis.com. “Nous n’apportons aucune garantie financière sur la réalisation des travaux”, ajoute Thomas Finck.
Le recours à un courtier peut pallier certains de ces manques. À la différence des services de mise en relation, le courtier choisit lui-même les artisans qu’il fait intervenir sur les chantiers de ses clients et touche une rémunération dépendant du montant total des travaux. L’offre de courtage en ligne est bien moins riche que celle de la simple intermédiation. Si de nombreuses entreprises de courtage implantées très localement ont leur vitrine sur le Web, illico-travaux.com et activ-travaux.com comptent parmi les seuls acteurs à couvrir presque l’ensemble du territoire. Le premier propose, par exemple, une formule incluant la maîtrise d’œuvre, un engagement sur les délais et une garantie de résultat. Un service qui se paie de 10 à 15 % du montant du chantier.

Vincent Delfau


Mots-clés :

ARTISAN , DEVIS , INTERNET , TRAVAUX




Outils pratiques :
Indices & chiffres

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier