Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > Mort annoncée des cabines téléphoniques

Mort annoncée des cabines téléphoniques

Mort annoncée des cabines téléphoniques
Février 2014
Le Particulier Pratique n° 398, article complet.

Dans un avis du 3 janvier, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) suggère au gouvernement de réfléchir à l’avenir des cabines téléphoniques publiques installées sur le domaine public dans le cadre du service universel. Elle propose que cette réflexion ait lieu d’ici au renouvellement de la désignation de France Télécom comme fournisseur, qui interviendra, au plus tard, le 24 février. France Télécom a, en effet, l’obligation de mettre à la disposition du public au moins une cabine dans chaque commune, deux dans celles de plus de 1 000 habitants, et d’en assurer l’entretien. Si l’Arcep ne prône pas expressément leur disparition (au 31.12.13, seules 40 000 cabines sur environ 100 000 sont, d’ailleurs, entretenues au titre du service universel), elle souhaite la réduction de leur nombre : “Des investissements importants devront être consentis dans les prochaines années pour maintenir en conditions opérationnelles les équipements existants, alors qu’une part croissante de ces publiphones ne fait plus l’objet d’aucune utilisation par le public.” Elle évoque une indemnisation pour France Télécom afin de financer leur démontage.


Mots-clés :

SERVICE PUBLIC , TELEPHONE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier