Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > L'aspirateur souffleur broyeur PRASB+ de Ribiland : les feuilles mortes s’aspirent à la pelle

L'aspirateur souffleur broyeur PRASB+ de Ribiland : les feuilles mortes s’aspirent à la pelle

L'aspirateur souffleur broyeur PRASB+ de Ribiland : les feuilles mortes s’aspirent à la pelle
Novembre 2013
Le Particulier Pratique n° 395, article complet.
Auteur : HENRI (Benoit)

Moteur électrique : 230 V-50 Hz Puissance : 2 800 W Vitesse maximale de la soufflerie : 270 km/h Volume d’aspiration : de 7 à 16 m3/min Capacité du sac : 50 litres Taux de broyage : 10:1 Longueur du câble : 30 cm Poids : 5,70 kg Ribiland : ribimexfrance.com

Les amateurs de promenades dans la nature raffolent de l’automne, la végétation arborant alors une magnifique palette de couleurs. Dans un jardin, cette saison est plutôt synonyme de ramassage des feuilles, et les ratisser avec un gratte-feuilles est, le plus souvent, une véritable corvée. Les fabricants d’outillage de jardin, notamment Black & Decker, Ryobi, Bosch et Ribiland, proposent un appareil multifonction – à la fois souffleur, aspirateur et broyeur – conçu pour vous faciliter la tâche. Nous avons testé le PRASB+ de Ribiland.

Une machine facile à manipuler

Le sac de récupération des feuilles se fixe et se détache très facilement grâce à un système de clip. Une première poignée, sur laquelle se trouve l’interrupteur marche-arrêt, placée à l’arrière de l’appareil, sert à le porter. Une seconde, réglable, sur le dessus, permet de le diriger. Le poids est assez bien réparti. Une bandoulière, dont la sangle est ajustable, évite d’avoir à tenir la machine à bout de bras et des roulettes montées sous le suceur permettent de la faire glisser lorsqu’on la déplace. Une trappe, située sur le côté, donne accès au broyeur, qui peut ainsi être nettoyé (le moteur se coupe automatiquement à son ouverture).

Une utilisation évidente en souffleur…

Un puissant jet d’air, jusqu’à 270 km/h, permet de rassembler les feuilles qui jonchent le sol. Un bouton sert à régler la puissance de la soufflerie en fonction de la nature du terrain, pour éviter, par exemple, de propulser des graviers. Cette fonction est vraiment pratique, quelle que soit la superficie à nettoyer, et même si les feuilles sont humides, voire très mouillées. Par ailleurs, cet appareil étant filaire, il nécessite l’ajout d’une rallonge électrique de bonne longueur.

… plus laborieuse en aspirateur-broyeur

Une fois les feuilles rassemblées, plutôt que de les mettre manuellement dans des sacs, il est possible de les aspirer, tout en les hachant menu. La puissance d’aspiration est réglable, de 7 à 16 m3/min, afin d’éviter de capturer, par exemple, des graviers. Les feuilles – sèches de préférence, car mouillées, elles sont difficiles à décoller – peuvent également être aspirées sans avoir été regroupées auparavant. Elles sont broyées dans la foulée, une grosse roue les déchiquette, puis les envoie dans le sac de récupération (50 litres). Cette opération est laborieuse quand il s’agit d’un gros tas.
Il serait plus rapide de tout pelleter dans de grands sacs. Tout dépend de ce que l’on compte faire du hachis obtenu.

Des feuilles mortes au compost

Le broyage a l’avantage de réduire le volume des feuilles et de limiter le nombre de trajets à la déchetterie. De plus, les feuilles broyées peuvent servir d’engrais : constituer un paillis à répandre, pour l’hiver, sur les massifs de plantes et qui se transformera en humus au printemps. Il est également possible d’ajouter ce résidu à un compost existant, mais en veillant à ne pas en mettre trop d’un coup, car cela le déséquilibrerait. Il faut un juste mélange entre les déchets “verts” (restes de cuisine, fleurs fanées, tontes de gazon, résidus de tailles) et les déchets “bruns”, comme les feuilles mortes.

Conclusion

Nous avons apprécié… la simplicité d’utilisation, le variateur de vitesse pour régler la soufflerie et l’aspiration, la présence de roulettes réglables.

Nous avons regretté… la perte d’efficacité avec des feuilles mouillées, la lenteur du broyage.

Benoit Henri


Mots-clés :

ASPIRATEUR DE FEUILLES , OUTIL DE JARDINAGE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier