Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Transports > Consulter son smartphone au volant coûte 135 € d'amende

Consulter son smartphone au volant coûte 135 € d'amende

Consulter son smartphone au volant coûte 135 € d'amende
11/10/13 à 17:29 par ALEXANDRE (Stéphanie)

L'usage du téléphone portable au volant, pour communiquer ou consulter des sms, est punissable d'une amende de 135 € et d'un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Échanger un SMS ou consulter internet sur un téléphone mobile tout en roulant constituent une source de distraction et multiplie par 23 le risque d'accident pour le conducteur. Malgré tout, 61 % des conducteurs âgés de moins de 35 ans lisent leur SMS en conduisant, d'après un sondage TNS-Sofres.

Devant ce constat alarmant, la Sécurité routière lance une nouvelle campagne d'information pour lutter contre le phénomène. Elle rappelle que l'utilisation d'un smartphone au volant oblige l'automobiliste à détourner les yeux de la route pendant 5 secondes, en moyenne. Près d'un tiers des moins de 35 ans admettent ainsi s'être fait une "grosse frayeur" en consultant leur téléphone en pleine circulation.

Rappelons que l'utilisation d'un téléphone portable tenu en main est sanctionnée par une amende forfaitaire de 135 € et un retrait de 3 points du permis de conduire. Le fait de consulter ou manipuler son téléphone est également interdit et est passible des mêmes sanctions.

Le fait de placer dans le champ de vision du conducteur d'un véhicule en circulation un appareil en fonctionnement doté d'un écran et ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation est interdit. Cette infraction est sanctionnée d'une contravention de 5e classe d'un montant de 1 500 € au maximum et d'un retrait de 3 points du permis de conduire. L'appareil peut être saisi par les forces de l'ordre et définitivement confisqué après condamnation du contrevenant par le tribunal.

Enfin si l'usage du kit main libre est toléré, il peut être retenu comme circonstance aggravante, en cas d'accident, lorsque son utilisation s'est avérée en être la cause.

Stéphanie Alexandre


Mots-clés :

ACCIDENT DE LA CIRCULATION , AMENDE , INFRACTION ROUTIERE , SECURITE ROUTIERE , TELEPHONE PORTABLE




Outils pratiques :


Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier