Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Le prix du faux-filet bio flambe

Le prix du faux-filet bio flambe

Le prix du faux-filet bio flambe
Septembre 2013
Le Particulier Pratique n° 393, article complet.

Au mois de juillet, les représentants de la filière viande bovine biologique ont alerté le ministre de l’Agriculture sur le risque de pénurie.

Cette filière subit, en effet, le contrecoup de la crise que connaissent les éleveurs de bovins en conventionnel. Ces derniers se sont reportés en masse sur la culture de céréales, qui est subventionnée. De ce fait, le cheptel conventionnel a fortement diminué. Les pays étrangers étant restés très demandeurs, pour les approvisionner en viande de bœuf, les marchands français frappent aux portes des éleveurs bio, qui leur cèdent leurs bêtes. Celles-ci partent ainsi dans le circuit conventionnel au prix fort, au risque de déséquilibrer la filière. Cette crise, conjuguée à la hausse du prix des céréales nécessaires pour “finir” les animaux, a entraîné, en 18 mois, une augmentation de 20 % du prix du kilo de viande bovine bio. Une tendance qui n’est pas près de s’infléchir, préviennent les distributeurs bio. Plus que jamais, les consommateurs de viande rouge ont intérêt à se fournir au rayon boucherie des magasins plutôt que dans les libres-services, où les prix sont plus élevés, et à se remettre à cuisiner les morceaux à braiser (paleron, plat de côtes), qui restent moins chers que les pièces à griller (faux-filets, entrecôtes, etc.).


Mots-clés :

PRIX , PRODUIT BIOLOGIQUE , VIANDE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier