Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Famille > Enfants > Vingt-sept universités épinglées pour des pratiques illégales

Vingt-sept universités épinglées pour des pratiques illégales

Vingt-sept universités épinglées pour des pratiques illégales
22/07/13 à 13:33 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Sélection irrégulière des étudiants, frais d'inscription illégaux,... Près d'une trentaine d'universités ont recours à des pratiques abusives, selon le palmarès 2013 établi par l'UNEF, l'un des syndicats étudiants les plus influents.

Tout en constatant qu'un bon nombre de grandes écoles ou universités sont rentrées dans le rang, le syndicat étudiant UNEF (Union nationale des étudiants de France) constate, dans son palmarès 2013, qu'une trentaine d'entre elles sont toujours hors la loi. Certains établissements n'hésitent plus à imposer aux étudiants le paiement de frais illégaux, bien supérieurs à ceux fixés nationalement.

En tête des plus mauvais élèves du classement, on retrouve l'Institut national de polytechnique de Toulouse (INP Toulouse), qui demande aux étudiants souhaitant s'inscrire en Master Ingénieur de débourser la somme de 9 000 €, soit quinze fois plus que le tarif fixé par le ministère de l'Enseignement supérieur.

Vient ensuite, l'Université Pierre Mendès France de Grenoble 2, qui incite les candidats à l'Institut d'Administration des entreprises (IAE) à payer des frais d'inscription supplémentaires d'un montant de 800 € pour avoir accès à des services facultatifs sur l'informatique et les multimédias.

Par ailleurs, "de plus en plus d'établissements choisissent de limiter le nombre de places disponibles dans leurs licences par un processus de sélection", souligne le premier syndicat étudiant. Ces abus sont notamment liés, selon l'UNEF, au manque de moyens des établissements, "dont seize prévoient d'être en déficit à la fin de l'année 2013". Certains préférent ainsi baisser leurs capacités d'acceuil ou réduire le nombre d'heures d'heures dispensées au sein d'une formation. Du fait de ces pratiques, près 24 000 bacheliers renoncent, chaque année, à poursuivre leurs études.

Le classement des établissements pratiquant des licences sélectives illégales est édifiant :

 universités abus

Stéphanie Alexandre

Lire aussi : Liens externes :
  • Dossier de presse du 22/07/2013 de l'Unef : pratiques illégales des universités, classement 2013 Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

DROIT D'INSCRIPTION , ENSEIGNEMENT SUPERIEUR , INSCRIPTION SCOLAIRE , PRIX




Outils pratiques :

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

Bannière e-Particulier