Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > Accessoiriser tablette ou smartphone pour en multiplier les usages

Accessoiriser tablette ou smartphone pour en multiplier les usages

Juillet-Août 2013
Le Particulier Pratique n° 392, article complet.
Auteur : HENRI (Benoit)

Accéder à internet en toutes circonstances

Avec un smartphone, il est aisé de se connecter au Net où que l’on soit, si tant est que la zone soit couverte en 3G par l’opérateur. Avec les tablettes, on ne dispose souvent que du wi-fi pour y accéder. À moins de trouver des hotspots – accès publics gratuits, désormais nombreux sur les lieux de vacances, dans les offices de tourisme, les hôtels, les restaurants… –, comment faire pour profiter du Web lorsqu’on n’a pas de borne wi-fi ? Si l’option modem est incluse dans votre abonnement de téléphonie mobile, il suffit d’activer la fonction partage de connexion sous iOS (dans réglages) ou point d’accès wi-fi sous Android (dans paramètres, puis sans fil et réseau) pour que le réseau 3G de votre smartphone soit partagé. Ce dernier se transforme alors en une sorte de routeur wi-fi mobile accessible avec un mot de passe de n’importe quel terminal équipé en wi-fi. Il fonctionne exactement comme la box de la maison.

Si la fonction modem n’est pas comprise dans votre abonnement, ou si vous n’avez pas d’abonnement data, vous pouvez acquérir un petit routeur sans fil, conçu pour partager le réseau d’une clé 3G avec des appareils équipés en wi-fi : par exemple, le Wobe (79 €) de Lea ou le XyFi (82 € HT, 129 € HT le pack complet avec trois adaptateurs) d’Option. Ce système n’inclut pas l’accès au réseau 3G. Les opérateurs de téléphonie proposent des forfaits, avec ou sans engagement, à des tarifs très abordables.

Protéger le terminal et ajouter un clavier

Le principal défaut des tablettes et des smartphones, et surtout de leur écran, est leur extrême fragilité. La réparation coûtant cher (voir LPP n° 383, "Réparer un écran cassé"), il est prudent d’acquérir une housse ou une coque de protection, d’autant que l’offre est large. Les modèles les plus simples, comme ceux de la gamme Smart Cover d’Apple (entre 39 et 69 €), conçue pour les iPad et les iPad mini, ne protègent que l’écran. D’autres offrent une protection intégrale (avant et arrière) et ajoutent aussi une fonctionnalité.

Compatible avec les iPad 2, 3 et 4, l’étui FabricSkin Keyboard Folio de Logitech (149 €) comprend un clavier Bluetooth ultrafin résistant aux éclaboussures. Sa batterie intégrée, rechargeable en USB, lui donne une autonomie d’environ 3 mois, à raison d’une utilisation quotidienne ne dépassant pas 2 heures. Ce même constructeur propose la protection Solar Keyboard Folio (129,99 €) équipée d’un clavier Bluetooth alimenté par des capteurs solaires fonctionnant avec toutes sources de lumière, intérieure comme extérieure. Pour les baroudeurs qui emportent partout leur tablette, Bluestork a conçu la Pad Proof, une housse étanche qui se ferme avec un zip et est munie d’un système à velcro pour plus de sécurité.

Profiter des programmes d’un disque dur externe sans fil

L’espace de stockage des tablettes et des smartphones est généralement compris entre 8 et 64 Go. Malgré la présence d’un lecteur de cartes mémoire sur certains de ces appareils, de telles capacités sont parfois un peu justes. Pour parer au manque de place, tout en conservant ses données à portée de main, il existe de petits disques durs externes sans fil, les terminaux équipés d’une prise USB étant extrêmement rares. Lorsque la tablette arrive à saturation, on peut ainsi en transférer le contenu sur ces unités de stockage externe, comme la MiniStation Air (HDW.PU3) de Buffalo : ce disque dur externe de 500 Go (vendu environ 159 €) fonctionne avec une batterie (environ 4 heures) et communique en wi-fi avec les tablettes et les smartphones. Une fois l’application MiniStation Air (en téléchargement gratuit sous iOS et Android) installée et les appareils reconnus entre eux grâce  au wi-fi, les données stockées sur le disque dur externe peuvent être lues en streaming directement de la tablette ou du smartphone. Il est ainsi possible d’emporter l’intégralité de ses fichiers (photos, musiques, films…) et de les consulter quand on le souhaite.
Ce matériel présente un seul inconvénient : la lecture en streaming se limite à des fichiers de moins de 350 Mo pour Apple. Ainsi, les films encodés au format DivX (un film pèse plus de 700 Mo, en moyenne) ne peuvent pas être visionnés sur un iPad ni sur un iPhone. En revanche, sous Android, aucun seuil n’est imposé.

Vider la carte mémoire de l’appareil photo sur la tablette

À moins de posséder plusieurs cartes mémoire ou des modèles de très grande capacité, il est appréciable de pouvoir en vider régulièrement le contenu, ne serait-ce que pour regarder les photos plus confortablement. De nombreuses tablettes ont un lecteur de cartes mémoire au format Micro Secure Digital, mais celui-ci n’est pas compatible avec le standard Secure Digital, bien plus imposant, qui fonctionne avec la plupart des appareils photo numériques du marché. Pour pallier ce désagrément, des lecteurs permettent de visionner et de sauvegarder les clichés sur la tablette. Outre les modèles maison d’Apple (une trentaine d’euros) et de Samsung (environ 20 €), il existe des versions génériques, comme celle de la marque Bluestork (20 €) pour les iPad.

Brancher la tablette sur le téléviseur

Avant de partir en vacances, vous avez pris soin d’acheter ou de louer des films et des séries, et de les stocker dans votre tablette, pour occuper les éventuelles journées de pluie. Pour partager ces vidéos en famille, il est possible de raccorder l’appareil à n’importe quel téléviseur pourvu d’une prise HDMI, grâce à de petits adaptateurs : l’Adaptateur AV numérique 30 broches (39 €, pour iPad 2 et 3) et le Lightning AV numérique (49 €, pour l’iPad mini et l’iPad Retina), d’Apple ; l’EPL-3PHP (aux alentours de 30 €, pour les tablettes Galaxy) de Samsung. Ces adaptateurs, utiles dans une maison de vacances, transmettent le signal audio-vidéo en haute définition de la tablette vers le téléviseur. Par contre, n’espérez pas recevoir, au moyen de ce système, les chaînes de télévision diffusées sur votre tablette, car les applications liées à ce service proposé par les opérateurs de téléphonie (TV d’Orange, TV de SFR, TV de Bouygues Telecom…) bloquent le signal en sortie.

Installer l’écran sur l’appuie-tête de la voiture

Si, pour les vacances, vous prenez la route avec vos jeunes enfants ou vos petits-enfants, leur passer un film sur une tablette est souvent un bon moyen de les occuper durant le trajet. Pour des raisons de sécurité et de confort, il est conseillé d’acquérir des systèmes de fixation à accrocher aux appuie-tête des sièges avant : par exemple, le S’Mouss de TO2 (39,90 € ; voir aussi LPP n° 388, "Un support protecteur pour la tablette"), pour l’iPad et la Galaxy Tab de Samsung, ou, plus élaboré et compatible avec toutes les tablettes, le Tab Rest de Bluestork (34,90 €), qui se pince sur les tiges d’appuie-tête.

Écouter la musique de son smartphone en voiture

Les voitures récentes possèdent toutes, au moins en option, un autoradio intégrant la technologie sans fil audio Bluetooth. Il suffit d’appairer son smartphone – la manipulation ne prend que quelques secondes – pour profiter des morceaux de musique ou des livres audio stockés dans sa mémoire. Il est même possible d’utiliser les commandes de réglages au volant pour piloter le smartphone. En cas d’appel, la musique est coupée automatiquement pour laisser place à la fonction mains libres. Si la technologie audio Bluetooth n’existe pas sur votre autoradio, ce dernier a peut-être une prise casque en façade. Vous avez alors la possibilité d’y raccorder votre smartphone avec un câble mini-jack vers mini-jack (entre 5 et 10 €) C’est simple, efficace et peu onéreux. Si vous ne disposez d’aucune de ces deux techniques, optez pour un transmetteur FM : ce petit appareil diffusera le son de votre smartphone en utilisant une fréquence libre de la bande FM. Des constructeurs, comme Belkin et Griffin, proposent de nombreux modèles, dont les prix vont de 20 € pour les versions les plus simples à 80 € pour les plus élaborées. Sachez, toutefois, que les fréquences libres varient d’une région à l’autre.


Mots-clés :

TABLETTE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier