Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > Un ultrabook souple comme une tablette

Un ultrabook souple comme une tablette

Un ultrabook souple comme une tablette
Juillet-Août 2013
Le Particulier Pratique n° 392, article complet.
Auteur : HENRI (Benoit)

Plus : la possibilité d’utiliser l’écran en tablette, l’univers de Windows 8 parfaitement adapté à cet usage, le bon compromis entre le confort de la surface d’affichage et l’encombrement général.

Moins : la présence des touches du clavier que l’on sent sous les doigts ou sur les genoux en mode tablette, le prix élevé pour les configurations les plus puissantes.

D’un côté, les ultrabooks, ces ordinateurs ultraportables qui allient puissance, design et autonomie ; de l’autre, les tablettes, simples d’emploi, très facilement transportables, mais assez peu pratiques pour travailler. En résumé, ce sont les deux grandes tendances actuelles du monde de l’informatique. À chaque utilisateur de choisir son camp, à moins d’opter pour l’IdeaPad Yoga 13 de Lenovo, un ultrabook qui se transforme en tablette : il se compose d’un écran tactile haute définition de 13,30 pouces de diagonale, qui bascule et se replie à 360° lorsqu’on souhaite l’utiliser en tablette.

Taillé pour Windows 8

C’est cette capacité qui fait l’intérêt de ce modèle, car il tire pleinement profit du système d’exploitation Windows 8 (voir LPP n° 390, "Microsoft revient sur le devant de la scène"). Quand vous vous en servez comme d’un PC classique, avec le bureau et les icônes chers à Microsoft, vous profitez d’un véritable clavier et du pavé tactile. Une fois l’écran retourné, en usage de tablette, vous pianotez sur les “tuiles” de contenu dynamique (cotations en Bourse en temps réel, météo, actualités…) de l’interface tactile de Windows 8. Des différents concepts que nous avons testés, comme l’écran qui se détache pour devenir une tablette, c’est certainement celui-ci qui correspond le mieux à l’univers de Windows 8. L’inconvénient de ce système est la perte d’ergonomie due à la présence du clavier, qui se place derrière l’écran quand celui-ci est transformé en tablette, la rendant plus lourde et plus épaisse qu’un écran seul, mais surtout moins commode à tenir, car les doigts rencontrent des touches au lieu d’une coque lisse.

La puissance d’un PC et la maniabilité d’une tablette

Pour être considéré comme un ultrabook, un ordinateur portable doit répondre à certaines exigences, en termes d’encombrement, d’autonomie, de finition et de performances. L’IdeaPad Yoga 13 respecte parfaitement le cahier des charges : un poids plume de 1,54 kg, une épaisseur de moins de 2 cm l’écran replié, une autonomie avoisinant les 8 heures, un design et une finition de bonne facture, une confortable surface d’affichage de 13,30 pouces de diagonale. En ce qui concerne les performances, le processeur Intel Core i3, i5 ou i7 à basse consommation d’énergie permet d’économiser la batterie en utilisation nomade, sans pour autant limiter la puissance de l’appareil. Suivant la configuration, la mémoire vive varie de 2 à 8 Go DDR3 et la capacité du disque dur à mémoire flash de 128 à 256 Go. Enfin, la technologie SSD offrant des temps d’accès au disque dur ultrarapides, le PC démarre à des vitesses records.

Benoit Henri


Mots-clés :

ORDINATEUR PORTABLE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier