Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Impôts > Défiscalisation > J’ai toujours déclaré mes revenus fonciers sous le régime réel d’imposition. Mais je me rends compte qu’il serait plus judicieux d’adopter le régime du microfoncier pour bénéficier de l’abattement de 30 %. Comment faire ?

J’ai toujours déclaré mes revenus fonciers sous le régime réel d’imposition. Mais je me rends compte qu’il serait plus judicieux d’adopter le régime du microfoncier pour bénéficier de l’abattement de 30 %. Comment faire ?

Avril 2013
Le Particulier n°1084, article complet.

Vous devez, au préalable, vous assurer que vous remplissez les conditions pour bénéficier du régime microfoncier. Ce dernier n’est ouvert qu’aux contribuables dont le revenu foncier de l’année ne dépasse pas 15 000 €. Il est exclu pour certains biens faisant l’objet d’un régime de défiscalisation particulier, tels que Besson, Malraux, Périssol, etc.

Sachez également que si vous relevez du régime microfoncier et que vous avez opté, les années précédentes, pour le régime réel, cette option est irrévocable durant 3 ans.

Pratiquement, que dois-je faire ?

Au moment de déclarer vos revenus, vous reporterez le montant des revenus fonciers à l’ensemble des revenus sur la déclaration n° 2042. Vous ne souscrirez plus la déclaration n° 2044.


Mots-clés :

BESSON , DEFISCALISATION , INVESTISSEMENT LOCATIF , MALRAUX , MICROFONCIER , PERISSOL , REVENU FONCIER




Outils pratiques :
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Choix patrimoniaux

Bannière e-Particulier