Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Automobile > Neuf types de radars sur les routes françaises

Neuf types de radars sur les routes françaises

01/03/13 à 17:05 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Qu'ils soient mobiles, feux rouges, passages à niveaux ou pédagogiques,... Focus sur les types de radars qui jalonnent les routes françaises en 2013.

Traquant tous les excès de vitesse, les neuf types de radars qui jalonnent les routes de France sont répertoriés ci-dessous :

  • le radar vitesse fixe :

C'est le premier type de radar à avoir été installé. Il contrôle la vitesse des conducteurs dans les zones les plus dangereuses dans le but de réduire la vitesse et donc l'accidentalité routière. Les panneaux signalant leur présence sont peu à peu rétablis (voir : Les panneaux avertisseurs de radars fixes seront progressivement rétablis). On en dénombre actuellement plus de 2 000. Leur marge d'erreur est de 5 km/h (en dessous de 100km/h) et 5% (au-delà de 100km/h).

  •  le radar vitesse mobile :

Egalement appelé radar embarqué, il se trouve à l'intérieur d'un véhicule arrêté et positionné sur le bord de la route. Il détecte et enregistre les excès de vitesse des usagers de la route, avec une marge d'erreur de 5 km/h, en dessous de 100km/h, et de 5%, au-delà. Ces radars qui ne sont pas signalés, sont environ un millier.

  •  Le radar discriminant :

C'est un radar de vitesse fixe qui différencie les catégories de véhicules afin de contrôler les limitations de vitesse spécifiques, selon la catégorie d'usagers, et en particulier les poids lourds. Il permet aussi d'identifier avec certitude le véhicule en infraction dans le cas où ils seraient plusieurs sur un même cliché. Leur signalisation n'est pas une obligation légale.

  • Le radar-tronçon :

Aussi appelé "radar de vitesse moyenne", il contrôle la vitesse moyenne pratiquée par les usagers sur une portion de route de plusieurs kilomètres, entre deux points, pour éviter les ralentissements trop brusques devant les radars fixes. Il est précédé d'un radar pédagogique pour inciter les automobilistes à adopter une conduite responsable tout au long de leurs trajets. Ce type de radars sera de nouveau signalé par des panneaux d'avertissement ( voir : Les panneaux avertisseurs de radars fixes seront progressivement rétablis). Moins d'une quarantaine de ce type de panneaux sont déployés sur les routes. Leur marge d'erreur est la même que pour les radars fixes et mobiles.

  • Le radar de feu rouge :

Ces appareils repèrent et enregistrent les infractions commises lorsque le véhicule franchit la ligne d'effet des feux. Deux photos sont prises, une première si un véhicule franchit la ligne d'effet des feux, une seconde si le véhicule poursuit sa route au-delà du feu. Ils ne sont pas signalés. Plus de radars feu rouge ont été déployés au 1er février 2013 (voir : Pas de PV si on passe au feu orange).

  •  les radars sur les passages à niveau

Moins de 40 appareils ont été placés à des endroits stratégiques, proches des voies ferrées. Le dispositif de contrôle est sensiblement le même que celui du franchissement de feu rouge. La différence essentielle vient de la signalisation orange clignotante au passage à niveau. Un deuxième feu fonctionne donc en alternance, afin que chaque cliché d'infraction puisse mettre en évidence le signal allumé. Ce type de radar n'est pas signalé.

  • le radar pédagogique

Il informe les conducteurs de leur vitesse sans les sanctionner, afin de les inciter à adapter leur comportement. Ils précèdent souvent un radar fixe. 2 000 appareils sont prévus avant fin 2013.

  • le radar mobile embarqué dernière génération

Embarqué à bord d'une voiture banalisée, ces nouveaux radars contrôlent la vitesse du véhicule qui le doubleet, dès cet été, de celui qui le croise. Au total, 300 véhicules équipés de ces nouveaux appereils seront mis en service, d'ici 2016. Sa marge d'erreur est de 10 km/h pour les vitesses inférieures à 100 km/h et de 10% au-delà (voir : Radars nouvelle génération: les PV tombent dès mars 2013).

  • Le radar chantier :

Ce radar contrôle la vitesse des véhicules à l'approche des zones de chantier où les limitations de vitesse ne sont pas toujours respectées. Ils ne sont pas encore officiellement déployés sur le réseau routier.

 Lire aussi :

» Les PV des radars tronçons seraient illégaux

» Demandez la photo prise par un radar !

» Comment contester une infraction routière ?

Stéphanie Alexandre

Liens externes :

Mots-clés :

AMENDE , EXCES DE VITESSE , INFRACTION ROUTIERE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail