Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > Alerte contre un médicament utilisé pour déclencher l'accouchement

Alerte contre un médicament utilisé pour déclencher l'accouchement

27/02/13 à 11:50 par ALEXANDRE (Stéphanie)

L'Agence nationale du médicament met en garde les gynécologues contre le Cytotec, un anti-ulcéreux utilisé pour déclencher les accouchements. Il peut se révèler très dangereux pour la femme et le bébé, dans certains cas.

Le Cytotec (misoprostol), prescrit notamment dans le traitement de l'ulcère gastrique, conformément à son Autorisation de mise sur le marché (AMM). Depuis plusieurs années, ce médicament est utilisé hors AMM afin de déclencher un accouchement. Des cas de ruptures de l'utérus de la mère, d'hémorragies ou des anomalies du rythme cardiaque du fœtus ont été rapportées. L'Agence nationale du médicament (ANSM) met en garde les professionnels contre les effets indésirables graves pour la mère et l'enfant liés à l'usage de ce médicament hors AMM.

À ce jour, il n'y pas de données de sécurité d'emploi qui présagent d'un rapport bénéfice/risque favorable du Cytotec dans cette indication, quelle que soit la voie d'administration. L'ANSM précise que ni le Cytotec ni le Gymiso (misoprostol) ne doivent être utilisé dans le déclenchement de travail artificiel.

Lire aussi :

» Haro sur les césariennes programmées

» L’ONIAM indemnise les accidents liés aux accouchements

Stéphanie Alexandre


Mots-clés :

MEDICAMENT , PRODUIT DANGEREUX , SECURITE DES PRODUITS




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier