Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Automobile > En dehors de l'AOC et de l'IGP, des recettes pour manger français

En dehors de l'AOC et de l'IGP, des recettes pour manger français

Février 2013
Le Particulier Pratique n°387, article complet.
Auteur : LUTIN (Clara)

L a bannière made in France est de plus en plus revendiquée dans le secteur alimentaire, pourtant déjà couvert par 495 appellations d’origine contrôlée (AOC) et 108 indications géographiques protégées (IGP), garantes d’un périmètre de production. Néanmoins, notre gastronomie n’échappe pas à la mondialisation : les escargots de Bourgogne viennent de Hongrie ; les champignons de Paris, de Chine ; les herbes de Provence, du Maghreb, d’Albanie ou des pays de l’Est, et cela de manière légale, ces noms n’étant pas protégés. La DGCCRF a fort à faire pour contrôler le florilège de marques qui apparaissent : “Produit Origine France”, “œufs pondus en France”, “volaille française”, etc.  

Interroger le service consommateurs

Pour découvrir l’origine des produits emballés, il ne faut pas hésiter à solliciter le service consommateurs des fabricants. Chez Picard, les téléconseillers répondent du tac au tac grâce à leurs fiches techniques par produit : les cuisses de grenouilles viennent d’Indonésie, les “vrais” escargots de Bourgogne – la variété Helix pomatia est en voie de disparition sur le sol français – sont des spécimens d’Europe de l’Est (Pologne, Roumanie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Roumanie). Partout ailleurs, la réponse est expédiée par courrier. Le client découvre que ses minicœurs de palmier Géant vert arrivent d’Équateur ; les lentilles cuisinées en France Cassegrain, de Chine et du Canada ; les graines de moutarde de Dijon Amora, du Canada et d’Europe de l’Est ; les cornichons Maille, d’Inde et de Turquie.

Piocher dans le bio de France

Les produits bio made in France gagnent du terrain. Selon l’Agence bio, les importations sont passées sous la barre des 30 % en 2012, contre 38 % en 2009, et la France est devenue autosuffisante en lait, viande et œufs bio. L’année dernière, Casino a lancé ses produits bio “100 % origine France” et une nouvelle marque, “produit bio de France”, est apparue ; garantissant 95 % des ingrédients bio et locaux, elle est appelée à se généraliser.

Se fier à une marque régionale de type " produit en Bretagne"

Les responsables de l’association Produit en Bretagne, pionnière des marques territoriales, sont très sollicités, depuis un an, pour partager leur expérience dans différentes régions. Parfois critiquée par ceux qui mettent en avant d’autres démarches, la marque a pourtant su créer une voie originale d’identification, certes plus exigeante pour l’agroalimentaire que pour ses services. Le collectif fédère 304 entreprises et estampille 3 500 produits. “Il y a 20 ans, des entrepreneurs bretons ont créé l’association Produit en Bretagne avec le soutien de grands distributeurs afin de maintenir les emplois qui disparaissaient. Aujourd’hui, nous trions les candidatures (sur 145 entreprises candidates en 2011, nous en avons retenu le tiers) et allons homogénéiser nos critères d’admission”, précise Malo Bouëssel du Bourg, le directeur de l’association.

Chaque société qui souhaite devenir membre est auditée, avant l’étude du dossier par produit. Ce qui compte, c’est l’implantation du site en Bretagne, la création d’emplois dans la région, la traçabilité, le partage des valeurs régionales, la participation à des commissions, la culture locale de l’ingrédient quand il existe sur place (lait, porc, notamment) ou sa transformation dans la région (brasserie ou torréfaction d’un café…). Par exemple, le malt peut venir d’Italie, mais la brasserie doit être installée en Bretagne pour que la bière soit reconnue “produite en Bretagne”. De même, une crevette venant du Brésil pourra être estampillée si elle est incorporée dans une recette élaborée en Bretagne, mais pas si elle est juste vendue emballée. La formule marche : portée par la marque régionale, la PME quimpéroise Ker Ronan vient d’embaucher 10 salariés de plus pour fabriquer ses yaourts, qui ont obtenu, en 2012, le prix de la Meilleure Nouveauté.


Mots-clés :

NO INDEX




Outils pratiques :

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier