Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Consommateur cherche producteur

Consommateur cherche producteur

Février 2013
Le Particulier Pratique n°387, article complet.

Votre amusante enquête sur les paniers paysans (numéro de janvier) m’a fait découvrir des richesses inconnues autour de chez moi, et notamment un étal de produits très frais devant la gare voisine que je n’avais jamais remarqué ! Mais qu’en est-il des autres circuits courts, par exemple les marchés ?

Sont considérées comme circuits courts les filières ne comprenant pas plus d’un intermédiaire. Cela inclut donc la livraison que peut faire un producteur à un commerçant détaillant écoulant ses produits dans une boutique ou sur un marché. En chiffre d’affaires, pour les agriculteurs pratiquant les circuits courts, ces deux modes de distribution arrivent juste derrière la vente à la ferme et sont largement supérieurs aux ventes de paniers de type Amap. Mais il n’est pas toujours facile d’y distinguer les arrivages des halles de ceux des paysans, sauf à se fournir sur un véritable marché paysan. En fait, tout dépend des régions. Les grandes zones productrices privilégient les filières longues, voire les exportations : la Bretagne (choux-fleurs), la Provence (les fruits), le Sud-Ouest (volailles)… Les plus petites s’attachent à leur bassin de consommation. Selon le dernier recensement agricole, en Rhône-Alpes, 7 maraîchers sur 10 vendent en circuit court ; en région parisienne, ce sont les 2/3 des producteurs de légumes.


Mots-clés :

ALIMENTATION , ALIMENTATION BIOLOGIQUE , CONSOMMATION




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier