Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > La pilule Diane 35 est retirée du marché

La pilule Diane 35 est retirée du marché

30/01/13 à 15:45 par ALEXANDRE (Stéphanie)

La suspension de Diane 35, traitement contre l’acné largement utilisé comme contraceptif oral, sera effective d'ici trois mois.

L'Agence nationale du médicament (ANSM) vient d'annoncer la suspension  en France de l'autorisation de mise sur le marché de Diane 35, un traitement anti-acné pour lequel l'usage avait été détourné comme contraceptif oral. Ses génériques sont également concernés (voir : Votre pilule est-elle un générique de Diane 35 ?).

Cette décision fait suite au scandale des quatre décès "imputables à une thrombose veineuse liée à Diane 35" au cours des ces dernières années et à la récente polémique sur les pilules de 3e et 4e génération, accusées de provoquer des risques accrus de formation de caillots sanguins. 

Le rapport bénéfice-risque de Diane 35 comme traitement anti-acné a été estimé défavorable, justifiant la décision de suspension de sa commercialisation.

La procédure de suspension d'autorisation de mise sur le marché prendra effet dans trois mois. Après ce délai, toute prescription et toute délivrance du médicament et de ses génériques seront alors interdites et l'ensemble des lots sera retiré du marché.

En attendant, les patientes sous Diane 35 ne doivent pas interrompre leur traitement mais consulter leur dermatologue ou gynécologue qui leur a prescrit. De leur côté, les médecins ne doivent plus prescrire ces médicaments, ni renouveller les ordonnances. Il est également demandé aux pharmaciens de ne délivrer que les traitements minimaux nécessaires jusqu'à ce que la patiente consulte à nouveau son médecin.

Le ministère de la Santé a mis en place un numéro vert du lundi au samedi, de 09:00 à 20:00 pour répondre aux questions des utilisatrices :

 0800 636 636

Lire aussi :

» À quelle génération appartient votre pilule ? 

» Les pharmaciens peuvent délivrer la pilule, même avec une ordonnance périmée

» Fin des remboursements pour les pilules de 3è génération

Stéphanie Alexandre

Liens externes :
  • Communiqué de presse de l'ANSM du 30/01/2013 : Pour la sécurité des patientes, l’ANSM engage une procédure de suspension de l’AMM de Diane 35 et de ses génériques Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

CONTRACEPTION , MEDICAMENT , PRODUIT DANGEREUX




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail