Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Economies d'énergie > S’équiper encore en fluocompactes ?

S’équiper encore en fluocompactes ?

Décembre 2012
Le Particulier Pratique n° 385, article complet.

J’ai lu vos différents articles sur l’éclairage (et notamment celui de novembre 2010 qui comparait toutes les ampoules à économie d’énergie), et comme vous je suis très déçue par les lampes fluocompactes. Leur prix est élevé (encore que récemment il ait un peu baissé), leur durée de vie bien moindre qu’annoncée, et surtout, surtout… l’éclairage apporté par ces lampes reste blafard. Même en lumière dite chaude, rien d’éclatant et de vraiment rayonnant. Faut-il attendre les leds pour obtenir une lumière de qualité équivalente à celle de l’incandescence ?

Initialement appelées à remplacer les lampes à incandescence, les lampes fluocompactes apparaissent, de plus en plus, comme une solution de transition : les ventes ont enregistré une forte hausse de 2007 à 2010, mais accusent un net recul depuis 2011 au profit des lampes halogènes de dernière génération (dites “écohalogènes”), tandis que les leds continuent leur percée. À notre avis, aujourd’hui, pour les pièces de vie nécessitant une belle ambiance, mieux vaut s’éclairer avec des écohalogènes, qui garantissent une lumière éclatante ; par contre, les économies d’énergie sont moindres : de 30 à 50 % par rapport à l’incandescence, contre 80 % pour les fluocompactes. Toutefois, quand il s’agit d’une lampe de chevet ou de bureau en éclairage direct, choisissez de préférence un luminaire pourvu d’une plaque protectrice en verre pour éviter les rayonnements ultraviolets (voir Halogènes, fluocompactes et leds : un éclairage à risque). 

Certes, dans les magasins, les prix des leds à culot classique baissent tous les jours. Cependant si ces ampoules peuvent remplacer des lampes à incandescence de 40 ou 50 W, leur éclairage est soit trop éblouissant, soit trop tamisé par des verres opalins filtrant l’éblouissement (voir Lampes et luminaires led : sous l’éclairage des diodes). De plus, on n’obtient jamais l’atmosphère ensoleillée que procure l’halogène. Cela dit, les leds sont vraiment considérées comme la technologie du futur et font l’objet d’intenses recherches : modèles fonctionnant sur variateur et offrant deux températures de couleur, mais également diodes électroluminescentes organiques (Oled) dont les composants minces et plats pourront être découpés sur mesure et n’éblouiront plus.

 


Mots-clés :

AMPOULE ELECTRIQUE , ECONOMIE D'ENERGIE , LAMPE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Vous aimerez aussi

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier