Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Impôts > Impôt sur le revenu > Les frais de maison de retraite de la belle-mère ne sont pas toujours déductibles

Les frais de maison de retraite de la belle-mère ne sont pas toujours déductibles

26/11/12 à 10:20 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Après le décès du conjoint, les sommes pour l'entretien des beaux-parents ne sont déductibles des revenus imposables, qu'en présence de petits-enfants.

Lorsqu'un contribuable paye la maison de retraite de l'un de ses parents, les sommes engagées sont déductibles des revenus imposables, à condition qu'un lien de parenté existe (ascendants/descendants, gendres/belles-filles, beaux-pères/belles-mères). 

Après le décès du conjoint, les sommes que le conjoint survivant continue de verser pour l'entretien de son beau-père ou de sa belle-mère, ne sont admises en déduction, qu'en présence d'enfants issus de leur union, mais pas dans le cas contraire.

Lire aussi :

» Impôts 2012 : les plafonds de la déduction des pensions alimentaires

» Aucune obligation alimentaire envers un parent indigne

Stéphanie Alexandre

Liens externes :
  • Rép.min. n° 4051 au JOAN 20/11/2012 : maison de retraite, frais de placement d'un proche Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

CONJOINT , ENFANT , MAISON DE RETRAITE , OBLIGATION ALIMENTAIRE , PENSION ALIMENTAIRE




Outils pratiques :

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Choix patrimoniaux

Bannière e-Particulier

  • RSS
  • Imprimer Envoyer par mail