Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > La liste des médicaments à risques pendant la canicule

La liste des médicaments à risques pendant la canicule

21/08/12 à 12:03 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Avec la canicule, l’utilisation de certains médicaments peut aggraver les effets de la chaleur ou avoir une incidence sur la conservation des substances. L'Agence nationale de sécurité du médicament vient de publier la liste des produits concernés.

Face à la hausse des températures actuelles, certains médicaments peuvent aggraver le danger d’une trop forte exposition à la chaleur, avec à la clef pour les utilisateurs, une augmentation des risques d'insolation ou de déshydratation.

Compte tenu du plan canicule 2012 déployé par le ministère de la santé, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) rappelle la liste des produits nécessitant une vigilance accrue : 

  • les traitements pour une maladie cardiaque ou l'épilepsie :
  • les diurétiques et les sels de lithium peuvent devenir toxiques en cas de déshydratation
  • les médicaments contre la tension et l’angine de poitrine ;
  •  les neuroleptiques peuvent dérégler le thermostat central de l’organisme et provoquer une augmentation de la température ;  
  • les antimigraineux qui empêchent la dilatation des vaisseaux de la peau ou diminuer la transpiration ;
  • certains antibiotiques (en particulier les sulfamides) et l’aspirine à une dose supérieure à 500 mg/j ou un anti-inflammatoire peuvent gêner le fonctionnement normal du rein en cas de déshydratation ;
  • Certains antidépresseurs ou médicaments pour lutter contre la maladie de Parkinson, l’incontinence urinaire ou l’allergie peuvent gêner la transpiration.

Dans la plupart des cas, un médicament ne représente pas, à lui tout seul un risque, surtout s’il est bien utilisé. La maladie ou le grand âge doivent également être pris en considération.

Voici un tableau récapitulatif des médicaments susceptibles d'entraîner un risque de déshydratation, un coup de chaleur ou l’aggravation d’une maladie pour les consommateurs :

Lire aussi :

Stéphanie Alexandre

Liens externes :
  • Étude de l'ANSM du 19/07/2012 : médicaments susceptibles d’altérer l’adaptation de l’organisme à la chaleur Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

MEDICAMENT , PERSONNE AGEE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier