Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > La course au client dans les pages jaunes

La course au client dans les pages jaunes

Juillet-Août 2012
Le Particulier Pratique n° 381, article complet.
Auteur : POZNANSKI (Roselyne)

 

En plus de l’inscription automatique et gratuite dans les pages jaunes – à partir des listes communiquées par les opérateurs de téléphonie –, tout professionnel peut se distinguer de la concurrence en optant pour une annonce payante. Celle-ci lui permet, notamment, d’avoir un encart plus grand, de mentionner un numéro d’appel gratuit, des spécificités professionnelles ou l’adresse d’un site internet. “Sur les 4,20 millions de professionnels recensés début 2012 dans notre base, les dépanneurs ne sont que quelques milliers, situés essentiellement en région parisienne, à Lyon et à Marseille. Pour commencer à émerger, il leur faut débourser un minimum de 1 000 € HT par an”, indique Emmanuel Thoorens, directeur search et données des Pages jaunes. Le site internet de l’annuaire garantit, depuis plusieurs années, “l’équité entre les professionnels. À chaque requête, on fait un tirage aléatoire pour éviter que des petits malins ne soient systématiquement placés devant les autres”, précise-t-il. Il n’empêche. À l’époque du minitel, les sociétés de dépannage d’urgence choisissaient des dénominations commerciales commençant par A – si ce n’est un triple A – pour arriver toujours en tête des recherches effectuées. Aujourd’hui, elles sont parfaitement rodées aux techniques du web 2.0 : achat d’espaces ou de mots-clés, sites très vendeurs, minividéos de témoignages en ligne, références abondantes à de grandes marques de serrures, de chaudières, etc. “S’ils n’investissent pas des sommes colossales dans la publicité, aujourd’hui comme hier, les dépanneurs n’ont pas suffisamment de clients. Pour amortir ces dépenses, les moins scrupuleux facturent donc leurs services au prix fort. C’est un cercle vicieux”, explique Alain Kirichian, qui a créé, il y a une trentaine d’années, le Syndicat national du dépannage à domicile (Synadep) pour tenter d’assainir le secteur. En vain !


 


Mots-clés :

ASSURANCE , DEPANNAGE , LOGEMENT , PRIX , REPARATION




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier