Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > Installation électrique, une mise en sécurité parfois onéreuse

Installation électrique, une mise en sécurité parfois onéreuse

Juillet-Août 2012
Le Particulier n°1075, article complet.
Auteur : VALIN-STEIN (Valérie)

Le diagnostic électrique est obligatoire pour toutes les installations datant de plus de 15 ans. L’étude de ces diagnostics a donné lieu à la publication d’un baromètre, dévoilé par l’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE). « Les points les plus couramment signalés sont dans 79 % des cas, l’absence de mise à la terre et dans 74 % des cas la présence de matériel vétuste. Il peut s’agir de matériels très anciens, de fils dénudés ou encore de prises mal vissées », décrit Damien Hasbroucq, directeur de l’association Promotelec. Contrairement aux idées reçues, rénover une installation électrique n’implique pas forcément de mobiliser un budget important. Il y a deux types d’interventions. La première consiste à mettre en sécurité le logement en respectant six exigences minimales de sécurité : parmi lesquelles la présence d’un disjoncteur général, une mise à la terre associée à une protection différentielle, l’élimination des fils dénudés ou de tout ce qui peut être à l’origine d’un contact direct, ou encore le respect des précautions spécifiques aux salles de bains. Pour un logement sur deux, cette sécurisation revient à moins de 2 000 €. La seconde solution, plus onéreuse, consiste à remettre l’installation aux normes. Mais alors, la facture s’envole vite. Suivant la localisation du chantier (le coût d’un chantier en région parisienne est généralement plus élevé qu’en province) et le type d’installation choisie (encastrée ou non), prévoyez entre 4 000 et 5 000 € pour un appartement de 60 m². Mais si vous choisissez des équipements (interrupteurs, etc.) haut de gamme, la note peut atteindre jusqu’à 10 000 €. Un budget conséquent auquel il faudra ajouter le coût de la remise en état (enduit, peinture…). C’est sans doute pour cette raison que, selon l’ONSE, les résultats du diagnostic électricité constituent un élément de négociation du prix de vente pour 61 % des acheteurs ! 



Mots-clés :

ACCESSION A LA PROPRIETE , AMIANTE , ASSAINISSEMENT AUTONOME , CREDIT D'IMPOT , DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE , DIAGNOSTIC TECHNIQUE , DIAGNOSTIC THERMIQUE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier