Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Achats à l'étranger : choisissez le bon moyen de paiement pour voyager

Achats à l'étranger : choisissez le bon moyen de paiement pour voyager

Achats à l'étranger : choisissez le bon moyen de paiement pour voyager
Juillet-Août 2012
Le Particulier n°1075, article complet.
Auteur : FRASNETTI (Pascal)

Pour payer ses dépenses à l’étranger, la carte bancaire a supplanté les autres moyens de paiements : devises ou chèques de voyage. En zone euro, vous n’aurez pas de surprises avec votre carte, mais, ailleurs, méfiez-vous des frais souvent élevés et prenez vos précautions avant de partir.

La carte bancaire est aujourd’hui le moyen de paiement plébiscité par les Français voyageant à l’étranger. Sur les 64,1 millions de cartes détenues par nos concitoyens, « moins de 2 millions seulement ne sont pas utilisables hors de l’Hexagone », précise Paul Trescases, responsable gestion des risques du groupement d’intérêt économique des cartes bancaires. Les cartes uniquement nationales sont faciles à reconnaître : elles arborent une abeille. À moins d’être sûr de ne pas vous rendre à l’étranger pendant 2 ans – la durée de validité d’une carte –, préférez une carte internationale Visa ou MasterCard. Le surcoût n’est que d’une vingtaine d’euros en moyenne par an. MasterCard dispose d’un réseau de 1,4 million de distributeurs automatiques de billets (DAB) dans le monde et 28 millions de commerçants partenaires acceptent sa carte. Visa détient 1,7 million de distributeurs et revendique 29 millions de commerçants affiliés. À l’étranger, vous pouvez aussi utiliser des cartes de paiement internationales comme American Express ou Diners Club qui ne sont pas associées à un compte bancaire. Elles sont parfois distribuées par les banques françaises (Société générale ou BNP Paribas pour American Express…).

« Au-delà de son aspect pratique, la carte bancaire s’est aussi imposée comme le moyen de paiement le plus sûr », affirme Vincent Lapras, responsable produits pour l’Europe de l’Ouest chez MasterCard. Dès lors que la carte est équipée d’une puce et que vous devez saisir votre code confidentiel sur un terminal pour valider le paiement, la transaction est, en effet, sécurisée. « En Europe, 80 % des terminaux de paiement sont équipés d’un lecteur de carte à puce », poursuit Vincent Lapras. En revanche, si l’on paie sur un terminal qui se contente de lire la piste magnétique de la carte, celle-ci devient facilement copiable par des fraudeurs. Ces terminaux sont en perte de vitesse, même aux États-Unis.


 


Mots-clés :

CARTE BANCAIRE , CHEQUE DE VOYAGE , DEVISE , PAYS ETRANGER , SUPPORT DE PAIEMENT , VACANCES




Outils pratiques :
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier