Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > Le faux plafond en plaques de plâtre : avec une vocation d'isolation acoustique

Le faux plafond en plaques de plâtre : avec une vocation d'isolation acoustique

Avril 2012
Le Particulier Pratique n° 378, article complet.
Auteur : COUNE (Isabelle)
  • Les conditions d'une isolation phonique
  • Suspendu ou ancré sur les murs
  • Des plaques isolantes contre le bruit

Le faux plafond en plaques de plâtre, vissées sur une ossature (suspente et profilés), est très utilisé. Contrairement à d’autres techniques, il présente l’inconvénient de ne pas être démontable, ce qui est dommageable en cas de dégâts des eaux venant de l’étage supérieur. Pour réaliser une isolation acoustique, il faut un minimum d’espace entre le plafond et le faux plafond : 6 cm au moins, mais cela peut aller jusqu’à 20 cm. 

Les conditions d’une isolation phonique

Dans les constructions anciennes, cette isolation est complexe à mettre en œuvre. En effet, les planchers en bois transmettent les vibrations aux parois verticales, souvent constituées de matériaux légers, si bien qu’elles diffusent parfois le bruit davantage que le plafond lui-même. Pour obtenir une bonne isolation acoustique, il faut les isoler en même temps que le plafond, ce qui diminue d’autant la superficie de la pièce.

Suspendu ou ancré sur les murs

Le faux plafond peut être accroché au plafond : une ossature porteuse est fixée directement avec des suspentes ou par l’intermédiaire de tiges filetées en sous-face du plafond. Une laine minérale est placée entre l’ossature et le plafond. Le parement est constitué de plaques de plâtre vissées sur l’ossature. Sachez que les ancrages dans le plafond transmettent les vibrations. Pour parer à cet inconvénient, il faut opter pour des suspentes antivibratiles avec un résilient à base de caoutchouc qui bloque la transmission des vibrations entre la tige filetée et l’ossature métallique. Les éléments antivibratiles sont efficaces surtout sur les basses fréquences.

L’autre solution consiste à ancrer le faux plafond dans les parois verticales, et non dans le plancher. Un plancher en bois mitoyen entre deux étages transmet les vibrations au faux plafond. L’isolation acoustique sera meilleure si les profilés sont accrochés aux murs périphériques. Cette technique  est indiquée aussi lorsqu’il y a un plancher chauffant à l’étage supérieur, car elle évite le risque de percer les tubes. Plus efficace que la précédente, elle ne préserve toutefois pas des transmissions qui peuvent passer par les cloisons et les murs porteurs.

Des plaques isolantes contre le bruit

Pour améliorer l’insonorisation, vous pouvez opter pour des plaques phoniques, associant résistance mécanique et performances acoustiques : Diamant Phonik de Knauf, Placo Phonique de Placo ou Prégyplac de Lafarge. La plaque de Fermacell, très dense par sa composition en gypse et en fibres de cellulose, constitue aussi un rempart contre le bruit. Dans tous les cas, il est conseillé de poser deux ou trois plaques en épaisseur. Il est impératif que le périmètre de ce faux plafond acoustique soit totalement étanche à l’air, car le moindre interstice est un passage pour le bruit. Le calfeutrage peut être assuré au moyen d’un cordon de mastic acrylique.

Placo propose une plaque de plâtre acoustique de seulement 5 cm d’épaisseur, Placo Phonique Rénomince. Associée à une laine de verre spécifique de 20 mm d’épaisseur, elle se visse sur ossature métallique. Une lame d’air entre les profilés et les panneaux permet le passage de câbles.

Vous avez enfin la possibilité d’effectuer une correction acoustique, pour obtenir un meilleur son dans la pièce, avec des plaques de plâtre perforées. Développées initialement pour les lieux publics, elles sont de plus en plus utilisées par les particuliers qui aménagent un home cinéma. La gamme Gyptone Quattro de Placo, avec ses perforations carrées, renvoie parfaitement le son.

A savoir : Les gaines électriques ou totu autre réseau de câbles peuvent être dissimulés entre le plafond d'accroche et le faux plafond en plaques de plâtres.

L'isolation acoustique est plus efficace si le faux plafond est ancré sur les murs.


Mots-clés :

NO INDEX




Outils pratiques :
Indices & chiffres

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier