Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Assurance vie > Les fonds à capital garanti : une diversification pour épargnants prudents

Les fonds à capital garanti : une diversification pour épargnants prudents

Avril 2012
Le Particulier n° 1072, article complet.
Auteur : LEROUX (Eric)

Les fonds à formule garantis sont très souvent proposés dans les réseaux bancaires grand public, mais ils sont également présents dans les offres haut de gamme. Si vous laissez votre capital investi sur ces fonds jusqu’au terme prévu, vous êtes totalement à l’abri des pertes. L’émetteur du fonds, c’est-à-dire celui qui porte la garantie et la bonne exécution de la formule, s’engage à ce que sa valeur soit, au minimum, égale à celle d’origine, une fois déduits les frais d’entrée. Seuls les produits offrant cette assurance à 100 % sur le capital peuvent arborer la mention « garantis ». 

Une participation à la hausse parfois ­limitée

À côté de cet engagement de sécurité, l’émetteur promet une participation en cas de hausse d’un indice boursier ou d’un panier d’actions. Il s’agit, en général, de grandes capitalisations européennes. D’un concepteur à l’autre, la méthode de calcul de la formule est cependant très variable. Dans le fonds Sonance 4 du Crédit agricole, par exemple, l’épargnant reçoit la hausse moyenne enregistrée sur un panier de 25 grandes valeurs au bout de 8 ans, celle-ci étant toutefois plafonnée à 75 %. Si le panier d’actions a progressé en moyenne de 50 %, l’investisseur empoche la totalité du gain. La garantie, qui n’est jamais gratuite, aura été, dans ce cas, payée par l’abandon des dividendes versés par les entreprises. Ce n’est pas anodin, car à raison de 4 % environ de rendement moyen des entreprises françaises, cela correspond sur 8 ans à plus de 32 % de la valeur totale ! Si la valeur des actions de ce fonds a augmenté de plus de 75 %, la hausse supplémentaire est perdue pour l’investisseur. Il recevra donc au mieux 7,25 % de rendement annuel, ce qui reste une bonne opération compte tenu de l’absence totale de risque. En revanche, le fonds Double Garantie Environnement d’Axa a un fonctionnement plus complexe. Il garantit la valeur la plus haute atteinte à chaque fin de trimestre par un panier risqué d’actions investies dans l’environnement. Ce mécanisme de cliquet est rassurant, mais à condition que les marchés progressent rapidement. En effet, en cas de forte baisse dans les premières années du fonds, les capitaux sont entièrement investis en sécurité, sans retour possible sur les marchés boursiers. Ils ne rapportent alors quasiment rien pendant 8 ans. Dans la notice de Double Garantie Environnement, Axa évoque un gain de 5,8 % avec un scénario favorable et de 1,5 % en cas de scénario défavorable.

Il existe, d’autre part, des fonds garantis au mécanisme différent. Ainsi, Scintillance 2 des Banques populaires s’engage à servir au bout d’une durée de 8 ans, 90 % de la hausse de l’indice Eurostoxx, calculée par le biais de moyennes semestrielles. C’est un mode de calcul qui n’est pas avantageux lorsque les marchés boursiers progressent régulièrement, la somme des moyennes pouvant être inférieure à la hausse constatée. Mais lorsqu’ils montent puis baissent, ce dispositif n’est pas dénué d’intérêt, car il permet d’engranger quelques gains, même si l’indice est revenu à son point de départ. Ce type de fonds fait aussi l’objet d’options qui limitent les risques de perte : si l’indice baisse jusqu’à 20 % durant un semestre, cette baisse est remplacée par une performance positive du même montant. Mais en cas de baisse supérieure à 20 %, ni hausse ni baisse ne sont répercutées. Malgré tout, les espoirs de gains sont limités : dans un scénario plutôt favorable, où les indices boursiers doublent quasiment sur 8 ans, la notice du fonds évoque un rendement annualisé de 3,43 %. Pas de quoi faire rêver, ni justifier une immobilisation aussi longue de l’épargne… 

Les fonds de longue durée plus rémunérateurs

« Peu de fonds garantis réussissent à apporter la sécurité et de véritables espoirs de performance », estime Fabien Waechter, président de Kelplacement.com, un site spécialisé dans l’analyse de ces fonds. Ces produits sont donc destinés à des investisseurs prudents, qui disposent déjà de placements sûrs et disponibles (livrets, assurance vie en euros, etc.) et souhaitent diversifier sans risque leur capital en acceptant de le bloquer pendant une longue période. Car « seuls les produits d’une durée d’au moins 5 ans sont susceptibles de dégager une performance à peu près digne », indique Yannick Rollin. Une lecture attentive de la notice est indispensable pour aller au-delà du discours commercial ! Elle vous permettra d’appréhender le potentiel de gains dans différentes configurations plus ou moins favorables. Si vous ne comprenez pas le mécanisme de la formule proposée, mieux vaut ne pas souscrire le fonds.

Mots-clés :

ASSURANCE VIE , PLACEMENT FINANCIER




Outils pratiques :
 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier