Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Santé > Haro sur les césariennes programmées

Haro sur les césariennes programmées

28/03/12 à 08:30 par ALEXANDRE (Stéphanie)

Face à la hausse du nombre d'accouchements par césarienne programmée, la Haute Autorité de Santé alerte les futures mères sur les conséquences de l'intervention et publie des recommandations pour mieux informer les médecins.

Près d'une femme sur cinq donne naissance par césarienne.  Dans la moitié des cas, cette intervention est programmée et représente 7,4 % des naissances selon la Haute autorité de santé (HAS). Pour diminuer les césariennes demandées par les femmes enceintes, par peur de la douleur ou suite à une mauvaise expérience lors d'un précédent accouchement, la HAS publie ses recommandations.

La HAS insiste sur le fait "que la femme soit informée le plus tôt possible", sur "le rapport bénéfices-risques de l'intervention et ses conditions de réalisation". "Le choix du mode d'accouchement doit se faire sur la base d'une décision partagée entre la femme enceinte et l'équipe médicale", estime l'Autorité.

Pour aider les femmes enceintes, la HAS circonscrit les situations pouvant conduire à programmer une césarienne :

Stéphanie Alexandre

Liens externes :
  • Communiqué de presse de la HAS du 22/03/2012 : Quelles indications pour programmer une césarienne au terme de la grossesse Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

ENFANT , FEMME , GROSSESSE , MATERNITE




Outils pratiques :

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier