Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Argent > Assurance vie > Faire fructifier son capital : réduisez fortement le poids de votre fonds en euros

Faire fructifier son capital : réduisez fortement le poids de votre fonds en euros

Mars 2012
Le Particulier n° 1071, article complet.
Auteur : LEROUX (Eric)

Pour se constituer un capital par des versements réguliers ou placer une épargne, le fonds en euros n’offre plus de perspectives attractives, puisque ses rendements devraient rester faibles pendant encore quelques années. Si vous avez au moins 4 à 5 ans devant vous, vous avez intérêt à jouer la carte de la diversification pour engranger des performances plus importantes. « Dans cette perspective, le fonds en euros doit être considéré comme un complément à d’autres compartiments d’investissement et non comme une base », recommande Sébastien Sissa, du gestionnaire de patrimoine, FIP Patrimoine. Si vous avez à placer un capital important, il préconise de l’investir, au départ, en totalité dans un fonds en euros, puis, grâce à des arbitrages réguliers, de le transférer sur des unités de compte placées sur des supports non garantis en capital. « C’est un risque maîtrisé, estime Sébastien Sissa, car le coût d’achat des supports est lissé dans le temps. » Autrement dit, en investissant sur plusieurs mois, vous évitez d’acheter au plus haut. Les professionnels conseillent aussi de sécuriser les gains réalisés sur les fonds en actions – lorsqu’ils seront au rendez-vous… – dans le support en euros, en attendant de les redéployer vers d’autres secteurs quand des opportunités se présenteront. « La part à laisser sur le fonds en euros dépend de l’aversion au risque de l’épargnant, prévient Emmanuel Narrat. Ceux qui désirent une gestion sûre ou équilibrée devront y maintenir une bonne partie de leur épargne. Ceux qui recherchent la performance et le dynamisme ont intérêt à tout placer sur des unités de compte et à n’utiliser le fonds en euros qu’entre deux arbitrages, ou lorsque les marchés sont durablement en crise. »

Alternative au fonds en euros

Pour essayer de faire mieux avec un risque modéré, investissez dans des fonds d’obligations à haut rendement, des fonds d’obligations d’entreprises à durée fixe ou des fonds immobiliers tels que des Scpi ou des sociétés civiles immobilières (SCI). Tous les contrats n’offrent cependant pas des supports aussi pointus et, souvent, la seule diversification possible passe par des fonds en actions. Vu le niveau actuel des marchés et les cours d’achat historiquement faibles, les risques à longue échéance semblent largement supportables au regard du potentiel de plus-values apporté.


Mots-clés :

ACTION , ASSURANCE VIE , FONDS A FORMULE , MARCHE FINANCIER , OPCVM , PLACEMENT BOURSIER , PLACEMENT FINANCIER




Outils pratiques :
 

Bannière Choix patrimoniaux

bannier la lettre des placements

Forum bannière

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Simulateur Assurance vie 300*250

Bannière e-Particulier