Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Le feuilleton du maïs OGM "MON810" continue

Le feuilleton du maïs OGM "MON810" continue

21/02/12 à 16:35 par ALEXANDRE (Stéphanie)

La France a de nouveau saisi la Commission européenne pour demander la suspension de l'autorisation de mise en culture du maïs OGM "MON810".

Le gouvernement vient de saisir de nouveau la Commission européenne pour lui demander de suspendre l'autorisation de mise en culture du maïs OGM "MON810", commercialisé par le géant américain des semences, Monsanto.

Selon Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Écologie, la culture du maïs MON810 présente des risques importants pour l'environnement. Elle se fonde sur l'avis de l'Agence européenne de sécurité alimentaire (AESA), publié le 8 décembre 2011, sur le maïs OGM - Bt11 destiné à l'alimentation du bétail -. Cette étude démontre qu'il y a des similitudes entre le maïs Monsanto MON810 et le maïs OGM Bt11. Des insectes ont développé une certaine résistance face à la toxine du maïs OGM Bt11, ce qui obligerait les agriculteurs à augmenter la quantité d'insecticide.

Pour mémoire, les allers-retours entre autorisation et interdiction d'utiliser des semences de maïs génétiquement modifié est relancé depuis l'anéantissement des décisions prises par arrêtés du ministre de l'Agriculture en 2008, par la Cour européenne de justice de Luxembourg en juillet 2010, puis par le Conseil d'État, en novembre 2011 (voir : Le maïs OGM n’est plus interdit en France). En désaccord, le gouvernement avait confirmé l'interdiction de la culture du maïs MON810 sur tout le territoire français (voir : Maïs OGM : l’interdiction est maintenue).

Avant de quitter ses fonctions de Ministre de l'Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet souhaite clôturer le dossier "MON 810". Dans l'hypothèse où la Commission européenne ne donnerait pas suite à la demande française, le Gouvernement envisage d'adopter, en raison de la proximité des semis, une mesure conservatoire visant à interdire temporairement la culture du maïs MON810 sur le territoire national, afin de protéger l'environnement.

L'Union-Européenne devrait étudier les nouvelles données françaises et rendre son verdict prochainement. 

Lire aussi :

Stéphanie Alexandre   


Mots-clés :

OGM , ORGANISME GENETIQUEMENT MODIFIE




Outils pratiques :

Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier