Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Et le sapin en plastique…

Et le sapin en plastique…

Janvier 2012
Le Particulier Pratique n° 375, article complet.

Vous expliquez avec lucidité dans votre numéro du mois dernier que le sapin de Noël doit être dédouané de toute accusation de déforestation ou autre outrage écologique, et que c’est un simple produit agricole nécessitant quand même comme toute plante un peu d’engrais et des pesticides. Mais qu’en est-il du sapin en plastique ? Son écobilan est-il meilleur ?

Pas sûr que ce soit une option plus verte ! Une analyse comparative du cycle de vie d’un sapin de Noël naturel et d’un sapin artificiel réalisée en 2009 par le cabinet Ellipsos, une société d’ingénierie canadienne spécialisée dans le développement durable, indique qu’il faudrait réutiliser un sapin artificiel pendant au moins 20 ans pour qu’il devienne la meilleure solution. À noter que l’étude – à consulter sur ellipsos.ca – fait sa simulation à Montréal : le sapin naturel, de 7 pieds, provient d’une plantation située à 150 km de la ville ; le sapin en plastique, de même taille (soit plus de 2 m), a été fabriqué en Chine, puis transporté par paquebot et par train via Vancouver.


Mots-clés :

ARBRE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier