Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Retraite > Retraite de base > Retraite : l'information aux assurés prend du retard

Retraite : l'information aux assurés prend du retard

Retraite : l'information aux assurés prend du retard
Octobre 2011
Le Particulier n° 1065, article complet.

Entrée en vigueur au 1er juillet dernier (voir le n° 1062 du Particulier, p. 30), la réforme des retraites prévoyait des mesures pour mieux informer les assurés. Mais leur mise en place est retardée par des difficultés techniques.

L’entretien personnalisé, effectif en 2013

Selon un rapport de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale publié début juillet, la mise en place d’un entretien personnalisé à partir de 45 ans ne sera proposée aux assurés qu’à partir du 1.1.2013, avec un an de retard. Et ce n’est qu’à partir du 1.1.2014 que les assurés pourront obtenir au cours de cet entretien une simulation du montant de leur future retraite. Quant à l’actualisation en temps réel du relevé de la situation individuelle consultable sur internet, elle ne devrait être effective qu’en 2013.

Conditions assouplies des pensions de réversion

Par ailleurs, les règles pour percevoir une pension de réversion ont évolué. Désormais, en cas de décès d’un des époux, son conjoint peut prétendre, quel que soit son âge, à une pension de réversion des pensions complémentaires Arrco et Agirc, lorsqu’il a au moins deux enfants à charge. Pour les décès postérieurs au 31.12.2011, les enfants (étudiants, apprentis ou chômeurs non indemnisés) de moins de 25 ans (circulaire Agirc/Arrco du 7.7.2011, n° 2011-10) doivent être pris en compte. Pour les décès antérieurs, l’Agirc ne tient compte que des enfants de moins de 21 ans. En parallèle, et à compter du 1.1.2012, la majoration de 5 % par enfant à charge sera versée dans les deux régimes jusqu’au 25e anniversaire de l’enfant. Rappelons que cette majoration n’est pas cumulable avec celle attribuée aux parents ayant eu ou élevé au moins trois enfants (voir notre n° 1062, p. 36), la majoration la plus élevée leur étant attribuée. En outre, pour les pensions liquidées à compter du 1.1.2012, cette seconde majoration est désormais plafonnée à 1 000 € par an, au titre du régime Arrco comme du régime Agirc. Par exception, pour ne pas pénaliser ceux qui ont décidé de retarder leur départ en retraite, ce plafond ne s’appliquera pas à ceux nés avant le 2 août 1951 et qui auraient eu la possibilité de faire liquider leur retraite avant le 1.1.2012.


Mots-clés :

AGIRC , ARRCO , INFORMATION , PENSION DE REVERSION , RETRAITE




Outils pratiques :
Papiers à conserver

Vous aimerez aussi
Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier