Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Achat-Vente > Les syndics s'opposent au compte bancaire séparé !

Les syndics s'opposent au compte bancaire séparé !

20/09/11 à 08:03 par ALEXANDRE (Stéphanie)

L'ouverture d'un compte bancaire séparé pour les copropriété ne doit pas être rendu obligatoire, selon les professionnels de l'immobilier.

Pour la FNAIM (Fédération nationale de l'immobilier) et l'Union des syndicats immobiliers (Unis), les copropriétaires doivent conserver la faculté de dispenser le syndic d'ouvrir un compte bancaire séparé au nom du syndicat. Cette apparente opportunité de choix laissée aux copropriétaires masque de gros enjeux financiers pour les professionnels de l'immobilier.

Pour les syndics, avoir un compte unique à leur nom, au sein duquel figurent les avoirs de toutes les copropriétés, leur permet de toucher des intérêts générés par la trésorerie. En pratique, le souci de disposer en permanence d'un niveau élevé de trésorerie pousse les syndics à proposer au vote des assemblées générales des budgets surévalués, des maintiens de réserves de trésorerie importantes à l'instar des fonds de roulement, ou encore des fonds de travaux. Autre inconvénient, non négligeable, l'absence de compte séparé empêche de procéder à tout rapprochement bancaire et en cas de faillite du syndic, il devient presque impossible, pour les copropriétaires, de recouvrer leurs avoirs.

Parmi les arguments soulevés par la FNAIM et l'Unis en faveur du compte bancaire unique ouvert au nom du syndic, avec des sous-comptes aux noms des copropriétés, revient toujours le coût de gestion et par conséquent un alourdissement des charges de copropriété. De fait, il ressort de notre enquête exclusive, sur les syndics, que la majoration des honoraires, demandée par les syndics pour gérer un compte bancaire séparé, dépasse les 55 €, par lot, et par an. Un prix qui dissuade la majorité des copropriétaires...

De l'autre côté de la barrière, l'ARC (Association des responsables de copropriété), plaide ouvertement pour faire interdire toute dérogation à l'ouverture d'un compte bancaire séparé pour les copropriétés.  

Stéphanie ALEXANDRE

Liens externes :
  • Communiqué de presse de la Fnaim et de l'Unis du 13/09/2011 : propositions de réforme des métiers de l'immobilier Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

COMPTE BANCAIRE , COPROPRIETE , SYNDIC DE COPROPRIETE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier