Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Retraite > Retraite de base > Dans votre numéro 967, vous faites une distinction entre durée de cotisation et durée validée. Quelle est la différence entre ces deux notions ?

Dans votre numéro 967, vous faites une distinction entre durée de cotisation et durée validée. Quelle est la différence entre ces deux notions ?

Octobre 2003
Le Particulier n° 969, article complet.
La formule permettant de calculer la retraite de base des salariés du privé comporte effectivement ces deux paramètres (voir le n° 966 du Particulier, p. 26). La durée de cotisation correspond au nombre de trimestres pendant lesquels vous avez travaillé et, par conséquent, cotisé pour votre retraite. Cette durée s'évalue tous régimes de base obligatoires confondus (salariés du privé, de la fonction publique, etc.). En revanche, la durée validée ne correspond qu'à la période pendant laquelle vous avez cotisé dans le régime général des salariés du privé. La durée de cotisation permet de déterminer le taux de la retraite (50 % pour le taux plein), alors que la durée validée détermine le montant final de la retraite de base du régime général. Actuellement, il faut 160 trimestres de cotisation pour toucher une retraite de base à taux plein et 150 trimestres de durée validée dans le régime général pour toucher entièrement cette retraite de base. Cependant, la durée validée exigée pour une retraite de base entière va augmenter, dès 2004, de 2 trimestres par an jusqu'en 2008.

J'ai acquis plus de 160 trimestres de cotisation et j'envisage de prendre ma retraite en 2004, à 63 ans. Pourrai-je toucher une retraite de base complète ?

Si vous prenez votre retraite en 2004, vous aurez droit à une retraite de base à taux plein (50 %), sans aucun abattement en raison de votre âge, puisque vous justifiez de plus de 160 trimestres de cotisation. Mais pour savoir si vous toucherez l'intégralité de votre pension ou une partie seulement, il faut connaître le nombre de trimestres que vous avez validé dans le régime général.

J'ai d'abord été consultant indépendant avant d'être salarié. Mon relevé de carrière indique 130 trimestres dans le régime général. Concrètement, de combien ma retraite de base va-t-elle être amputée ?

Si vous prenez votre retraite en 2004, la durée validée exigée sera de 152 trimestres. N'ayant validé que 130 trimestres dans le régime général, votre pension sera calculée au prorata de cette durée. Autrement dit, vous ne percevrez que 85,5 % (130/152) de la retraite de base des salariés. Mais comme vous avez appartenu au régime de retraite des professions libérales, vous percevrez en complément une pension au titre de ce régime.

Mots-clés :

RETRAITE , RETRAITE COMPLEMENTAIRE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier