Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Achat-Vente > Les prix à Paris et en province : embellie ou sortie de crise?

Les prix à Paris et en province : embellie ou sortie de crise?

Avril 2010
Le Particulier Immo n° 263, article complet.
Auteur : SABARLY (Colette)

Les ménages restent inquiets pour leur pouvoir d’achat et hésitent à s’engager dans des projets à long terme. Pourtant, les prix montent dans l’ancien et, dans le neuf, la pénurie se profile. Faut-il y voir un signe positif, ou un bref répit avant une nouvelle phase de perturbations ?

« Le marché repart », « la crise est derrière nous » ne cessent de marteler les professionnels de l’immobilier. Méthode Coué ou pas, la crise n’a pas dit son ­dernier mot. Même si les spécialistes affirment que la France a mieux résisté au choc économique que d’autres pays, les inquiétudes persistent. Certes, la consommation s’est plutôt bien tenue, mais en janvier, elle a reculé de 2,7 %. Le chômage explose et il devrait dépasser les 10 % en 2010, ce qui joue sur le moral des ménages. « L’influence du chômage sur le marché de l’immobilier se comprend : lors- que le taux d’emploi diminue, les perspectives de progression des revenus s’éloignent et laissent place à la crainte de se retrouver sans emploi ; le moral des ménages se retourne et les anticipations négatives sur l’avenir n’encouragent pas à s’engager dans des achats importants, à plus forte raison si l’on doit ­contracter un emprunt sur plusieurs années », indique le Credoc dans une récente étude sur le pouvoir d’achat des Français en matière de logement. Un autre élément d’inquiétude pointe. « Il ne faudra plus compter sur le renfort de l’État pour soutenir la consommation, compte tenu d’une dette qui pourrait représenter 85 % du PIB en 2010 et d’un déficit public qui sera largement au-dessus des critères de Maastricht », avançait déjà Christophe Volle, directeur des études et de la recherche chez Ad Valorem en février dernier. Dans un tel contexte, sans doute peut-on s’attendre à quelques revers, malgré les arguments avancés par les professionnels pour conforter l’idée d’une reprise.


Mots-clés :

ACCESSION A LA PROPRIETE , BORDEAUX , ILE-DE-FRANCE , LOGEMENT ANCIEN , LOGEMENT NEUF , MARCHE IMMOBILIER , MARSEILLE




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier