Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Maison individuelle > Poser un système filaire pour s’affranchir des obstacles et bénéficier de la vidéo

Poser un système filaire pour s’affranchir des obstacles et bénéficier de la vidéo

Mars 2010
Le Particulier Pratique n° 355, article complet.
Auteur : COUNE (Isabelle)

Sans travaux, à la place d’une ancienne sonnette ; Possibilité de surveiller sa maison à distance ; Privilégier un champ panoramique.

Grâce à la technologie “deux fils”, la sonnette est remplacée par une platine de rue interphone, et le récepteur intérieur par un poste audio.

La liaison filaire entre la platine de rue et le combiné de l’interphone peut s’effectuer via un câble téléphonique qui transmet les communications audio et le courant 12 V d’alimentation. Ce câble passe dans une gaine, généralement enterrée par mesure de sécurité et pour préserver l’esthétique. Cet équipement se révèle assez compliqué à installer dans l’existant, surtout si l’habitation est éloignée de la rue ou si un dallage l’en sépare. Les connexions électriques dans la maison peuvent aussi être problématiques. Certains fabricants, notamment Extel, ont développé des portiers très sophistiqués à deux fils seulement – au lieu de six, huit, voire dix, auparavant, chacun véhiculant un type d’information différent : alimentation, son, image, intercommunication, etc. Ce nouveau matériel ne nécessite pas de recreuser une tranchée ; il faut juste le raccorder aux deux fils d’une ancienne sonnette, par exemple, la platine de rue prenant la place du bouton-poussoir.
Toutes les données, plus quelquefois les commandes d’ouverture et de fermeture d’un portail, circulent donc par deux fils. Ce qui implique seulement, dans le cas d’un portier vidéo, un décrochage de l’image d’une demi-seconde sur le moniteur du vidéophone pendant l’ouverture du portail.
Encore plus aisés à poser, les systèmes “bus” vont se ­répandre. Ces dispositifs coûtent un peu plus cher, car ils comportent une carte électronique plus performante. Déjà intégrés dans les interphones équipant les immeubles collectifs et dans certaines centrales d’alarmes, ils devraient s’étendre à une large gamme de matériels d’ici à quelques années. Urmet Captiv a déjà mis sur le marché le kit villa Smyle vidéo couleur mains libres (1782/515), avec câblage simplifié “bus” jusqu’à 200 m.
En ce qui concerne les matériels classiques, le mieux est peut-être de choisir une version mains libres. On évite ainsi les problèmes d’usure du cordon ou de combiné qui tient mal sur son support. Extel se démarque avec un vidéophone couleur grand écran (26 cm) mains libres à installer avec deux fils (WEVP 256 bis), et équipé d’une triple ­commande (gâche de porte, automatisme de portail et éclairage d’entrée). Aiphone, une marque exclusivement distribuée par les réseaux d’installateurs, s’est spécialisée dans ce type d’appareil. Le portier audio de la série DB est destiné à remplacer la sonnette à l’entrée des villas ou des appartements. Un bouton optionnel placé sur le récepteur sert à commander un dispositif externe, comme l’éclairage. Il intègre une fonction d’intercommunication qui permet d’ajouter jusqu’à quatre postes supplémentaires à l’intérieur de la maison pour se parler d’une pièce à l’autre. La pose nécessite alors de percer les cloisons pour faire passer les fils (six au total entre le poste maître et les postes secondaires).
Le même fabricant propose des vidéophones, toujours en mains libres, intégrant des fonctions très poussées grâce à la technologie digitale. Le grand-angle, de 170 degrés à l’horizontale et 100 degrés à la verticale, offre une visualisation deux fois plus grande que les modèles traditionnels. Une touche permet aussi de zoomer dans l’image : l’écran est divisé en neuf zones, accessibles par les flèches de défilement (haut, bas, gauche, droite). La possibilité de prérégler l’angle de la caméra est également appréciable : cela évite, si elle est située sur le côté de la porte, que le visiteur sorte du champ lorsqu’il se rapproche de la poignée. Le réglage du contre-jour et de la sensibilité nocturne renforce la netteté, donc la sécurité. En option, l’utilisateur peut adjoindre à l’appareil un clavier codé pour mieux contrôler l’accès, un poste intérieur pour ­communiquer à l’intérieur de la maison ou encore relier un détecteur (de fumée ou autre) au moniteur vidéo. Avec ce type de matériel, la distance moyenne entre la platine de rue et le récepteur est de 100 m. Elle peut atteindre 300 m en ajoutant un adaptateur longue distance et un câble spécifique, car plus il est long, plus le signal se perd en cours de route.
La mémoire d’images conserve les photos des personnes qui sonnent, ainsi que la date et l’heure de leur passage. Il est déjà arrivé, dans des affaires de cambriolage, que la police en extraie les photos pour enquêter. Le budget pour un vidéophone est assez élevé, comptez plus de 1 000 €.
Ultime degré dans la sécurité, la fonction vidéo contrôle offre la possibilité de visualiser les images d’une ou plusieurs caméras sur les postes ­intérieurs vidéo du portier d’une villa ou d’une grande propriété et de surveiller des points sensibles, comme les entrées, l’ouverture et la fermeture du portail automatique, les portes arrière. Bticino propose trois types de caméras déportées : caméra avec objectifs (pour une vision large ou longue), caméra ­compacte ou caméra appareillage (pour l’intérieur de la maison).

Isabelle Coune


Mots-clés :

PORTE D'ENTREE , SECURITE , TELESURVEILLANCE




Outils pratiques :
Formalités et démarches
Papiers à conserver

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier