Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions

Accueil > Témoignage > Témoignage de Martine Larigauderie, copropriétaire du prieuré grandmontain de Rauzet, en Charente.

Témoignage de Martine Larigauderie, copropriétaire du prieuré grandmontain de Rauzet, en Charente.

Texte
Sauver le prieuré et faire connaître l’ordre de Grandmont

Le prieuré de Rauzet, du XIIe siècle constitue le fleuron de l’architecture grandmontaine [un ordre monastique limousin, ndlr ]. Mis en vente, il allait être démoli pour céder la place à une… carrière. C’était en 1986. Après moult péripéties, nous en sommes devenus acquéreurs en 1992, via une société civile immobilière (SCI) constituée avec plusieurs autres associés. Côté apport, nous avons déboursé, mon mari et moi, 8 000 euros. Nous avons obtenu l’inscription du site dès 1987, puis son classement en 1992. En tant que gérante de la société, j’ai mené les négociations pour faire effectuer la restauration, tout en me documentant – j’ai ainsi fait le tour de France des 156 établissements grandmontains, avant de consacrer une thèse à leur sujet – afin d’établir le sérieux de mes motivations. Mon approche, en acquérant ce prieuré, était intellectuelle. J’y ai consacré tout le temps disponible que me laissait mon métier d’enseignante, mais cet investissement a porté ses fruits. Nous avons obtenu des subventions auprès de l’État, de la région, du département et de la communauté de communes, sans compter un financement au niveau européen, dès 1992. Les aides se sont montées au total à près de 200 000 euros. La restauration a permis la remise en état de l’église, qui disparaissait sous une forêt de chênes, en particulier l’extérieur du mur nord ainsi que les voûtes de la nef et du cul-de-four [en forme de quart de sphère, ndlr]. La fin des travaux de mise hors d’eau remonte à l’an dernier. Il reste à mener d’autres projets qui portent sur la réfection du sol et la fermeture des baies. Sauver ce bâtiment, et le faire connaître à travers des animations, tel a toujours été notre objectif premier, avant la transmission d’un patrimoine, même si nos enfants ont depuis intégré la SCI. »

Type
  1. Témoignage

Bannière Choix patrimoniaux

Réduisez vos impôts
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier