Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Investissement locatif > Les placements à court terme offriront de faibles rémunérations

Les placements à court terme offriront de faibles rémunérations

Janvier 2010
Le Particulier n° 1044, article complet.
Auteur : PELLEFIGUE (Marie)

À la fin de l’année 2008, durant la crise de confiance généralisée, les placements monétaires rapportaient davantage que les produits d’épargne à moyen terme. Et cela, alors même qu’ils étaient quasiment les seuls placements à assurer une parfaite sécurité du capital investi ! Cette aberration de marché est désormais terminée, et, aujourd’hui, les liquidités rapportent à peine plus que l’inflation, qui devrait s’élever à 0,2 % en 2009. « En 2010, le rendement des placements monétaires, de type Sicav et fonds de trésorerie, va être comparable à ce qu’il a été fin 2009, c’est-à-dire inférieur à 0,5 % », précise Romain Boscher. Ce type de placements ne présente donc plus aucun intérêt si vous espérez une rentabilité correcte. « Ils conservent cependant un attrait à très court terme, car ils restent un produit d’attente parfait pour se mettre à l’abri en cas de tempête sur les marchés financiers », souligne Hervé Bouclier, directeur général MACSF-épargne retraite.
Quant aux autres placements monétaires, de type livrets ou comptes à terme, eux aussi ont perdu de leur superbe ! À l’heure actuelle, le Livret A et le Livret de développement durable (LDD) sont les seuls produits de trésorerie à « résister » à la dégringolade des taux, puisqu’ils affichent encore une rémunération nette de 1,25 %. Mais elle devrait être revue à la baisse au 1er février 2010, car elle est indexée, à la fois, sur l’évolution des taux monétaires (l’Euribor à 3 mois, voir p. 92 et l’Eonia, voir p. 30) et sur le taux d’inflation. Or les taux monétaires sont à un niveau historiquement bas, et l’inflation, nous l’avons vu, devrait s’élever à 0,2 % en 2009. Logiquement donc, sauf si le gouvernement s’oppose, comme il en a la possibilité, à la formule de calcul du taux de rémunération du Livret A et du LDD, celui-ci devrait passer en dessous de la barre des 1 % dès février 2010. Les meilleurs livrets bancaires et comptes à terme proposaient, pour leur part, fin 2009, autour de 1,25 % brut de rémunération, ce qui correspond à un rendement net (après prélèvement forfaitaire libératoire de 30,1 %) de 0,87 %.
Quant aux super-livrets proposés sur internet, leurs taux promotionnels de 2,5 à 5 % brut (soit 1,75 à 3,5 % net) devraient prendre fin au 31 décembre 2009. En 2010, il est peu probable qu’ils rapportent autant, même sur de courtes périodes promotionnelles de 3 ou 4 mois.


Mots-clés :

ACCESSION A LA PROPRIETE , ACTION , ASSURANCE VIE , INVESTISSEMENT LOCATIF , LIVRET D'EPARGNE , OBLIGATION , PLACEMENT BOURSIER




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier