Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Pas si roses, les crevettes

Pas si roses, les crevettes

Décembre 2009
Le Particulier pratique n° 352, article complet.
Auteur : SARGIS (Marise)

Riches en protéines (20 %), pauvres en lipides (moins de 1 %), faiblement caloriques (98 pour 100 g), les crevettes ont, théoriquement, tout de recommandable sur le plan nutritionnel. En revanche, les conditions d’élevage posent la question de la qualité sanitaire de ce produit : ne sont-elles pas truffées de métaux lourds, d’antibiotiques, de conservateurs, de colorants et de germes pathogènes ?

Un test plutôt rassurant

L’analyse de 17 lots préemballés réalisée il y a 2 ans pour l’Union fédérale des consommateurs (UFC) concluait à la fraîcheur de l’ensemble. Concernant les conservateurs, les sulfites en particulier, un seul lot était déclaré mauvais, un autre médiocre. Aucune trace notable de métaux lourds et d’antibiotiques n’a été trouvée. “Le mercure est présent dans toutes les références de crevettes crues surgelées (entre 16 et 95 µg/kg), mais en deçà des limites fixées pour les produits de la pêche (500 µg/kg)”, affirme le laboratoire. Les analyses effectuées sur les crevettes crues congelées ont simplement révélé l’existence de germes non pathogènes.

Madagascar, à contre-courant

Alors que l’aquaculture intensive pose généralement de sérieux problèmes environnementaux, cette île de l’océan Indien fait figure d’exception. Deux sociétés (Oso et Unima) s’y partagent les bassins naturels pour deux productions de niche : aquaculture biologique et label Rouge. L’objectif de ce dernier est de garantir une qualité gustative. Il en est ainsi des crevettes de Madagascar d’Unima, grâce à l’adoption d’un cahier des charges adéquat. Toutefois, il faut savoir que l’entreprise commercialise aussi des crevettes non labellisées – des produits satisfaisants et un peu moins chers – sous les marques Picard ou Carrefour Agir éco Planète, et propose les deux versions, standard et label Rouge, sous la dénomination Royalmar (que l’on trouve chez les poissonniers).

Le bio en nette progression

C’est également à Madagascar que sont nées les premières crevettes bio, dont le cahier des charges, intégré dans celui de l’aquaculture biologique en vigueur depuis 2007, vise à la préservation du milieu en privilégiant un élevage extensif, ou au moins semi-intensif. Le modèle se répand actuellement dans le monde, et la marque AB est fort prisée par la grande distribution. Les premières crevettes d’élevage provenant d’Amérique du Sud certifiées AB sont testées dans des magasins Leclerc, Cora et Casino. D’autres enseignes lancent des versions à marque de distributeur : crevettes bio Leader Price (depuis fin 2008) ; crevettes bio Casino Bio (2009). En effet, certains consommateurs peuvent être sensibles au fait que le développement des élevages bio contribue à améliorer le sort des populations locales, confrontées à la destruction des mangroves et à la salinisation de leur eau potable.

Un point noir, les sulfites

Ce conservateur antimélanose est présent dans toutes les crevettes vendues sur le marché – y compris en bio –, à la seule exception de la Marennes-Oléron (voir ci-contre). Il lutte contre le phénomène d’oxydation, responsable de l’apparition sur ces crustacés de taches noires, peu esthétiques mais qui n’en altèrent pas le goût. Plus les crevettes sont préparées rapidement après la pêche, moindre sera le sulfitage, et inversement. à cet égard, le test de l’UFC ne pointe pas non plus de dépassement du seuil. Néanmoins, les consommateurs allergiques aux sulfites doivent être vigilants (voir l’encadré p. 55).
Marise Sargis


Mots-clés :

ALIMENTATION , ALLERGIE , LABEL ALIMENTAIRE , POISSON , QUALITE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier