Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Téléphone-Internet > La vente de sonneries pour mobile est dans le collimateur européen.

La vente de sonneries pour mobile est dans le collimateur européen.

20/11/09 à 09:02 par DELMAS (Stéphanie)

Publicité trompeuse, indication obscure du prix, fournisseur injoignable... Les sites de vente de sonneries pour mobile ont été épinglés lors d'une enquête menée par l'Union européenne.

L'Union européenne a enquêté pendant 18 mois sur la vente abusive de sonneries, fonds d'écran et autres services pour téléphonie mobile sur Internet. Une opération de balayage a été menée sur 301 sites. Au final, 70 % des problèmes ont été résolus.

Souvent, ces sites présentent des irrégularités liées à l'information sur le prix de l'offre. Dans les 3/4 des cas, les informations nécessaires pour contacter le fournisseur font défaut et plus de 30 % des sites présentent l'information de façon trompeuse.

La valeur des ventes de sonneries à l'échelle européenne est estimée à plus de 690 millions d'euros. Plus de la moitié des sites contrôlés s'adressaient spécifiquement aux enfants en utilisant des personnages de dessins animés.

Pour la période 2009-2010, plusieurs opérations balayages et actions conjointes avec les États membres sont prévues.

Liens externes :
  • Communiqué de presse de la Commission européenne du 17/11/2009 : Consommateurs, 70 % des sites de téléchargement de sonneries en infraction ont été mis en conformité ou fermés après une enquête de l’UE Contenu accessible uniquement aux abonnés

Mots-clés :

EUROPE , LITIGE , PRIX , TELEPHONE MOBILE




Outils pratiques :
Papiers à conserver


Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier