Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Consommation > Rubrique essai : le batteur-mixeur de luxe de Bamix

Rubrique essai : le batteur-mixeur de luxe de Bamix

Rubrique essai : le batteur-mixeur de luxe de Bamix
Novembre 2009
Le Particulier pratique n° 351, article complet.
Auteur : BARRON (Edwige)

Hachage de viande crue, préparation de compote, de purée d’ananas frais, de blancs en neige, concassage de chocolat, broyage de noix, de parmesan extra-sec, pilage de glace… Nettoyage du plongeur et des accessoires entre chaque usage.

Puissance : 160 W. Vitesse de rotation : jusqu’à 16 000 tr/min. Hauteur de l’appareil : 34 cm. Poids : 940 g. Longueur du câble : 1,90 m.
Bamix : 03.85.25.50.40, bamix.com.

A la fois batteur, plongeur, hachoir et même pileur de glace, le Bamix, d’origine suisse, se commercialise maintenant en France, selon un concept atypique dans l’univers du petit électroménager : le matériel est cher, garanti 10 ans et… réparable. Des qualités que n’offre pas la concurrence, où c’est plutôt le règne du prix bas et du jetable.
Inventé dans les années 1950, le Bamix a été le premier mixeur-plongeur au monde. Il en a gardé une esthétique vintage qui plaît beaucoup, mais surtout une qualité de matériaux assez impressionnante. Seule la poignée est en matière synthétique ; tout le reste étant en métal, l’appareil se plonge donc sans problème dans une casserole sur le feu et ne jaunit pas avec le temps, comme c’est trop souvent le cas avec les modèles entièrement en plastique.
L’intérêt de cet ustensile de toute petite taille est sa polyvalence. Il réussit aussi bien la mayonnaise, la viande hachée, la panure, les copeaux de chocolat, que les milk-shakes, les smoothies, les purées, les potages, les compotes, les mousses, la chantilly… Un “tout en un” qui remplace avantageusement une batterie de cuisine.

Facile à nettoyer

Très lisses, les accessoires ne retiennent pas les fibres des légumes ni les nerfs de la viande. Le fouet, par exemple, est un disque plat, de même que le mélangeur. De plus, la tige porte-accessoire passe sous l’eau du robinet.

Lourd à tenir

Qualité des matériaux et capacité du moteur obligent, le Bamix pèse près de 1 kg… à tenir à bout de bras, mais la poignée étant très ergonomique et l’appareil puissant, donc rapide, l’utilisateur n’a pas le temps de se fatiguer.

Commode à ranger

Le principe du plongeur offre, par nature, beaucoup de compacité puisque le récipient n’y est pas intégré. Dans le cas de ce modèle, un bol hachoir (le “moulin”) est quand même fourni, ainsi qu’un support vertical.

Du sorbet avec les blancs d’œufs

La fonction émulsion monte en quelques secondes toutes les préparations classiques, blancs en neige, chantilly, mayonnaise…, et d’autres plus inattendues, comme le mélange blancs d’œufs-
sucre-fruits rouges surgelés, qui donne un délicieux sorbet.

Des boulettes avec la viande

Fuyant la facilité du tendre romsteck, nous avons haché un morceau de veau choisi pour sa nervosité, dans le jumeau donc. Résultat honorable en boulettes, mais pas en tartare. Il aurait fallu pour cela le modèle le plus puissant (Swiss Line, 18 000 tr/min) ou l’accessoire spécifique, disponible en option.

Edwige Barron


Mots-clés :

APPAREIL CULINAIRE , EQUIPEMENT DOMESTIQUE




Outils pratiques :

Vous aimerez aussi
Réduisez vos impôts
Un professionnel vous accompagne dans vos démarches pour défiscaliser, valoriser votre patrimoine et faire les meilleurs choix de placements

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier