Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Immobilier > Travaux > Un intérieur bien agencé... pour un confort de rangement

Un intérieur bien agencé... pour un confort de rangement

Novembre 2009
Le Particulier pratique n° 351, article complet.
Auteur : COUNE (Isabelle)

Savoir évaluer ses besoins ; bien organiser l’intérieur ; trouver les bons accessoires.

Une fois les dimensions prises, il faut déterminer ­comment sera organisé le dressing à l’intérieur. Quadro demande à ses clients d’établir un cahier des charges détaillé. Cette étape est fondamentale : “Plus ce document est précis, plus le projet sera réussi”, explique Nathalie Bourdic, architecte d’intérieur et responsable d’une des boutiques de la marque à Paris. Il s’agit d’indiquer le volume et la nature du contenu de l’armoire, ainsi que la façon de le ranger : nombre de pulls, de chemises, pliées ou sur cintres, de robes, de manteaux, d’objets volumineux tels que valises, escabeau, planche à repasser, aspirateur.
Un projet est ensuite élaboré à partir de tous ces éléments en tenant compte des options sélectionnées. Dessin à la main pour Quadro, à l’aide d’un logiciel informatique pour Archea. Il est fréquent que les particuliers viennent avec le plan de leur appartement pour définir l’implantation du dressing, car tout est réalisé au millimètre près. Les finitions sont choisies en dernier. La question du budget n’est jamais posée directement ; en effet, pour un même espace, le coût peut varier de un à dix en fonction des aménagements retenus. Un rangement ne ­comportant que des tiroirs reviendra beaucoup plus cher que s’il s’agit de simples penderies.
L’organisation combine trois éléments : étagères, penderies et tiroirs. Le jeu consiste à les moduler selon ses besoins et l’espace disponible. Comptez 30 à 35 cm de large pour une pile de vêtements, 60 à 65 cm pour deux, et 90 cm à 1 m pour trois. Les largeurs intermédiaires sont de faible intérêt et seront mieux exploitées en penderie. Une profondeur de 40 cm suffit pour ranger des vêtements à plat. Il est conseillé d’espacer en hauteur les étagères de 25 à 30 cm, de façon à pouvoir empiler 5 pull-overs, 10 tee-shirts ou 6 chemises sans les tasser.
Pour la penderie, la profondeur minimale est de 50 cm et la largeur de 80 cm, de quoi y placer 10 costumes ou 15 chemises. Quadro propose trois catégories de modèles : une pour les tenues longues (manteaux, robes longues, peignoirs), une pour les moyennes (survestes, parkas, robes aux genoux, pantalons suspendus sur pinces) et une pour les courtes (vestes, chemises, pantalons pliés en deux, bermudas). Ces trois modules peuvent se superposer. Pour une penderie longue, il faut prévoir une hauteur inférieure de 30 cm à la taille des occupants du logement ou de celui qui range le linge. La hauteur des versions moyennes et courtes ne varie pas, soit respectivement 1,25 m et 1,04 m. Cet ajustement apporte un confort d’utilisation que n’autorisent pas les armoires premier prix. Dans les systèmes modulaires, des trous prépercés permettent de régler la hauteur des tringles et des étagères.
Coulidoor propose différents types d’étagères, fixes, semi-mobiles ou mobiles. Les premières, usinées au niveau de l’accroche, sont mises en place définitivement et renforcent la solidité de l’ensemble. Elles s’emboîtent dans un support à visser dans la joue ou la séparation. Les répartir entre partie haute, basse et centrale permet d’obtenir une meilleure stabilité afin qu’elles puissent supporter des objets lourds ou fragiles. Les versions semi-mobiles sont prépercées sur le dessous pour s’encastrer dans des taquets avec ergots, eux-mêmes insérés dans la joue ou la séparation. Ce système les empêche de glisser à l’avant, tout en laissant la possibilité de les enlever pour les hausser ou les baisser au gré des besoins. Les mobiles, elles, sont simplement posées sur des taquets plats insérés dans les joues ou les séparations. Certes, elles sont plus rapides à déplacer, mais il n’est pas rare de perdre un taquet et que l’étagère bascule. Les modèles coulissants, à tirer vers soi, avec un petit rebord, offrent une visibilité totale de leur contenu et une facilité d’accès pour soulever le linge en le prenant par-dessous.
Les dressings d’Archea sont évolutifs. Ils peuvent être complétés grâce à leurs éléments mobiles. De plus, l’emplacement des tringles est modifiable. Lors d’un déménagement, l’enseigne est à même de démonter le dressing, puis de le réinstaller dans le nouveau logement.
Quant au rangement Extenso de Sogal, il s’adapte au millimètre près aux dimensions du placard, par simple extension ou rétraction, sans nécessiter de sciage, de collage ni de vissage. Pour une même largeur, il offre souvent de multiples configurations.
Enfin, une multitude d’accessoires permettent d’exploiter au mieux l’espace tout en facilitant la vie de l’utilisateur : des tiroirs à façade vitrée (Quadro, Archea) pour voir aussitôt ce qu’il y a à l’intérieur, des porte-cravates (sous forme de tiroir vertical avec Quadro, horizontal avec Lapeyre, en version coulissante ou pivotante avec Coulidoor), mais également des barres coulissantes pour pantalons, des séparateurs de tiroirs, des porte-jupes pliants-coulissants, des porte-chaussures extensibles, ou encore des étagères coulissantes avec paniers à linge extractibles en tissu (Mobalpa) et jusqu’au kit pour tiroir à dossiers suspendus (Coulidoor et Kazed). Tous proposent un élévateur de garde-robe, qui peut être motorisé (Quadro). Cet équipement exige un recul de 1,60 m pour le déploiement de la mécanique.


Mots-clés :

AMELIORATION DE L'HABITAT , EQUIPEMENT DOMESTIQUE , MEUBLE , VETEMENT




Outils pratiques :

Bannière Choix patrimoniaux

Bien choisir votre assurance vie
Un expert vous accompagne pour optimiser votre fiscalité, anticiper la transmission de votre patrimoine et préparer votre retraite

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière e-Particulier