Toute l’information juridique et patrimoniale
pour prendre les bonnes décisions
Accueil > Vie pratique > Automobile > Petites voitures : des affaires en version essence

Petites voitures : des affaires en version essence

Octobre 2009
Le Particulier n° 1041, article complet.
Auteur : MACCHIA (Jean-Rémy)

Les berlines les plus petites se maintiennent, globalement, à des niveaux de cotation soutenus. Mais en furetant un peu, vous trouverez d’authentiques bonnes affaires.

La catégorie des petits gabarits est la moins touchée par la crise : la demande se maintient, d’autant que nombre d’automobilistes reportent leur choix sur ces modèles économiques. L’aura du bonus écologique, dont bénéficient la majorité d’entre eux en neuf, rejaillit sur les véhicules d’occasion et renforce leur attrait, même si cet avantage fiscal ne s’applique pas aux voitures de seconde main. Une nouvelle ligne de démarcation est ainsi apparue entre les modèles « verts » et les autres. En particulier, les versions de 7 CV et plus sont carrément boudées et décotent fortement.
Évitez les modèles les plus recherchés, si vous voulez réaliser une bonne affaire. Ainsi, dans notre sélection, vous ne trouverez pas ces voitures « coup de cœur », comme la Fiat 500 ou la Mini : elles sont largement surcotées. Pas non plus de nouvelle Renault Twingo, ni de Peugeot 207, car elles se situent dans la fourchette haute des cotations.
Soyez attentif aux mérites réels des modèles, car la catégorie des petites voitures est le secteur du marché dans lequel les différences sont les plus grandes : on y rencontre encore des voitures assez médiocres dans leurs prestations essentielles (confort, tenue de route, agrément de conduite), que nous écartons évidemment de notre sélection. C’est le cas, par exemple, des Fiat Seicento, de la Hyundai Atos Prime, de l’ancienne Opel Agila (avant mai 2008) et de la Suzuki Wagon R.
Attention aux motorisations Diesel dans ces petits modèles : certaines impliquent un surcoût à l’achat qui, proportionnellement, est bien plus important que pour un grand modèle. L’écart financier est donc souvent trop important par rapport aux versions essence pour rendre le choix du gazole pertinent. Autre problème : les petits modèles diesels sont parfois un peu limités en performances, comme, par exemple, les Citroën C1, Peugeot 107 et Toyota Aygo. Les versions essence sont donc largement préférables.


Mots-clés :

AUTOMOBILE , MARCHE , PRIX , VEHICULE D'OCCASION




Outils pratiques :
Formalités et démarches

Vous aimerez aussi
Préparer votre retraite
Faites appel à un expert pour anticiper et compléter vos futurs revenus

Recommandé par

Votre adresse est conservée par le Particulier, pour en savoir plus / se désinscrire

Bannière Tous simulateurs 1000*104

Bannière Choix patrimoniaux

Forum bannière

 

Bannière e-Particulier